Education

KAOLACK – DEFENSE DES INTERETS DE L’ECOLE ET SES PENSIONNAIRES   LE RENOVE LANCE «NJANG MU DAL» POUR CHANGER DES COMPORTEMENTS SYNDICAUX

  • Date: 29 mars 2016

Le Réseau des enseignants pour une nouvelle vision de l’éducation (Renove), c’est une nouvelle structure qui regroupes les partenaires de l’école notamment des enseignant craie en main, des associations de parents d’élèves (Ape) et représentants des Inspections de l’éducation et la formation (Ief) de Kaolack, Gossas, Guinguinéo, Diourbel et Saint-Louis.  Lors d’une assemblée générale, tenue samedi dernier, cette organisation d’enseignants nouvellement crée dans le but de défendre les intérêts de l’école et ses pensionnaires, a levé l’équivoque sur ses objectifs et autres ambitions pour le système éducatif sénégalais. Son coordonnateur national, El Hadji Tamba Bâ, qui a parlé au nom des membres, dit ne plus vouloir croiser les bras face aux multiples perturbations qui gangrènent l’école publique et lui fait perdre toutes ses valeurs pédagogiques et sociales. Et ce, malgré les innombrables efforts consentis par le gouvernement du Sénégal.

Dans un contexte quasi critique où beaucoup d’inquiétudes sont venues émailler le système éducatif et l’enseignement publique, ce mouvement qui se réclame aujourd’hui de la citoyenneté estime nécessaire de mettre en œuvre de nouvelles stratégies visant à apaiser le climat social dans l’espace scolaire et restituer à l’école un certain nombre de valeurs perdues au courant de ces dernières décennies. Dans cette démarche, le réseau dit avoir déjà mis sur pieds un canevas de propositions pour corriger certaines imperfections notées dans le système et compte les défendre partout où le besoin se fait sentir. Malgré la délicatesse de leur mission et l’émergence d’une éventuelle série de critiques venant de personnes ne partageant pas les mêmes idées, le réseau décide, en effet, d’agir cette année en fonction du slogan «Njàng mu dal» (Zéro perturbation).

Dans son itinéraire de sensibilisation, le Renove compte aussi partager son expérience avec les Centres régionaux de formation des personnels de l’Education (Crfpe), la Faculté des sciences et techniques de l’éducation et de la formation (Fastef), les Inspections académiques (Ia), les Inspections de l’éducation et la formation (Ief), les collectifs des écoles (Codec), les Cellules d’animation pédagogiques pour créer des espaces de concertation avec les corps de l’enseignement et sensibiliser les syndicats sur d’autres formes de lutte autres que les débrayage et boycott des cours.

Sud quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15