Education

KAOLACK – EDUCATION PUBLIQUE   LES RÉFORMES DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN DÉBAT

  • Date: 29 juin 2015

La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) a ouvert samedi des réflexions assez approfondies sur l’arrêté ministériel portant sur la réforme, les modalités d’attribution et de renouvellement des allocations d’études nationales dans l’enseignement supérieur.

 Commenté dans le style d’une conférence publique, par le professeur Amadou Tidiane Guiro, recteur de l’Université El Hadji Ibrahima Niasse du Sine Saloum de Kaolack, ce sujet est, pour les responsables départementaux et régionaux de la Cosydep, un prétexte pour aménager une place centrale pour les questions fondamentales qui interpellent le supérieur et son modèle d’enseignement.
Pour dire simplement que Cheikh Aw, le coordonnateur local et le reste des membres de l’antenne de la Cosydep de Kaolack se sont désormais engagés à apporter les mêmes contributions dans l’éducation primaire, secondaire que dans l’enseignement supérieur. Et ce pour avoir déjà constaté que malgré les incessantes rencontres, les mobilisations et autres concertations ouvertes tout au long des années précédentes pour trouver des solutions aux multiples crises universitaires, et l’instauration d’un climat apaisé aux différents campus, les universités sénégalaises sont toujours en proie à des violences et crises.
Ainsi, avec la décentralisation galopante de l’enseignement supérieur au Sénégal et la floraison des universités dans l’intérieur du pays, la Cosydep estime que l’intervention et la contribution des régions deviennent aujourd’hui des priorités pour la promotion d’un enseignent supérieur de qualité au Sénégal. Par rapport aux réformes universitaires, l’antenne régionale de la Cosydep de Kaolack, en marge du cadre institutionnel aménagé pour la cause, promet une large sensibilisation pour mieux faire connaître ces réformes au sein des masses.
Sud Quotidien
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15