Accueil / ACTUALITES / Karim à Dakar seulement en 2021 Tout sur le Protocole de Doha

Karim à Dakar seulement en 2021 Tout sur le Protocole de Doha

On s’en doutait bien, le protocole de Doha existe bel et bien. Eh bien, la confirmation vient de nous en être faite par Mohamed Samb, du cadre de concertation libérale.
Celui qui nous affirme avoir vu le protocole de ses propres yeux a révélé qu’il a été notamment demandé à Karim Wade de choisir entre purger sa peine à Rebeuss ou le faire ailleurs dans un autre pays.

Il s’avère qu’il aurait choisi de le faire à Qatar dans un acte qui a signé de sa main. Son passeport diplomatique lui a été confectionné la nuit, à Rebeuss où le matériel a été acheminé pour l’occasion par le responsable du Bureau des passeports diplomatiques. Il s’en est suivi ce que l’on sait. Karim est parti à Qatar sous bonne escorte car le Procureur de ce pays était aussi dans l’avion.

Ainsi, de son pays d’accueil, il ne doit pas se mêler de la politique pour ce qui concerne le Sénégal ou faire de déclarations entrant dans ce sens.
Il a aussi été convenu que s’il mettait les pieds ici, il serait accueilli et transféré à Rebeuss.

Il ne sera alors de retour qu’en 2021 date de l’épuisement de sa peine de 6 ans de prison ferme.

C’est, selon Samb, ce protocole qui est en cours d’exécution et ceux qui disent que Karim sera bientôt de retour se trompent lourdement.
Il croit savoir son père Me Wade est en train de peaufiner un plan pour le ramener au Sénégal de gré ou de force à trois mois de la présidentielle. Il compte ainsi se rendre au Qatar pour le mettre dans un avion pour son retour. Mais, il pense que ce ménage ne fonctionnera pas.

Mohamed Samb a profité de l’occasion pour mettre en garde ses frères de l’Alliance pour la République (Apr) de s’ouvrir davantage aux militants et aux Sénégalais qui tombent souvent sur leurs boites vocales.

Il estime que cela ne sert à rien d’attendre deux mois des élections pour aller vers eux car, il ne faut jamais sous-estimer une opposition qui cherche désespérément à conquérir le pouvoir.

C’était lors des journées de l’émergence de ce samedi où les militants étaient venus de tous les coins de Dakar et de la banlieue pour entendre dire qu’il faut se donner la main dans la main afin de tout faire pour massifier le parti.

Il s’est félicité de la marche de l’opposition tenue ce week-end.

Il a tenu à féliciter le Ministre de l’Intérieur et le Préfet qui ont autorisé cette marche qui participe à l’expression de notre démocratie qui ne cesse ainsi de s’ériger en exemple. Il l’exhorte toutefois à rendre davantage disponible les cartes d’électeurs pour permettre aux Sénégalais de voter afin de porter à nouveau le Président Macky Sall au pouvoir.
Idrissa Seck en a eu pour son grade. Il pense qu’il a non seulement ‘’trahi son confrérie mais aussi le peuple sénégalais’’ et ‘’n’a rien fait pour son pays contrairement au Premier ministre Boun Abdallah Dionne qui le maitre d’ouvre de nombreuses réalisations’’.

Khady T. Coly

À voir aussi

Verdict attendu dans le procès de Khalifa Sall La vérité tient à un fil

REWMI.COM Les plaidoiries ont été bouclées hier. Le Procureur et les avocats ont vidé leurs …

Rapport d’amnesty sur le Sénégal Macky, la justice et les forces de l’ordre au-dessus de la loi

Amnesty International a publié hier son rapport annuel sur la situation des droits humains dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *