Accueil / GRANDE UNE / Karim avait congédié Ndéné à Rebeuss

Karim avait congédié Ndéné à Rebeuss

Révélation sur l’animosité qui existe entre Souleymane Ndéné Ndiaye et les Wade. Les relations entre le dernier Pm de l’Alternance I et Wade Family remonte à l’entre-deux tours de la présidentielle de 2012. Selon Yerimpost, l’encore président Wade a eu vent, par les services secrets, d’entretiens téléphoniques entre son PM d’alors et Macky Sall.

Interrogé par la divinité libérale sur ses tractations avec Macky, Souleymane Ndéné Ndiaye  rétorque qu’il avait pris sur lui l’initiative de convaincre Macky de revenir au Pds, pour y occuper sa place de numéro 2. Ce, afin d’éviter la tenue d’un second tour et de permettre à Wade d’effectuer un dernier mandat pour ensuite passer la main à celui qui venait de le mettre en ballottage.

Mais le futé Wade n’en a pas cru un mot, convaincu que son PM l’avait déjà lâché et travaillait de connivence avec l’adversaire. Après la défaite, Wade père a pris ses distances avec « le traître ». Même s’il y mettait les formes.

Quant à Wade fils, il a totalement pris l’option de la rupture. Même en prison, il a refusé que Souleymane Ndéné, avocat de profession, le défende. Il a fallu l’intercession d’une grosse pointure du pool d’avocats pour qu’il puisse l’intégrer. N’empêche: lorsqu’un jour « Jules » est allé seul à Rebeuss pour le rencontrer, Karim a refusé de le recevoir.

C’est dire que les Wade n’ont pas attendu ces récentes sorties au vitriol de l’ex-chef du gouvernement pour lui tourner le dos.

À voir aussi

Seydou Diouf : « Wade, son fils et le PDS: Destin occulte »

Seydou Diouf, porte parole de l’Apr Dakar-Plateau, a soutenu que depuis l’alternance en 2000, le …

Fichier électoral: L’opposition envoie ses experts à la Daf

Dans une lettre adressée qui lui a été adressée, le Front de résistance nationale (Frn) …