images

Kebemer, une ville aux multiples facettes

Loin des projecteurs des medias, la ville de Kébémer n’en est pas moins fascinante, avec de multiples facettes méconnues des sénégalais. Ce petit coin du Sénégal vous dévoile ses charmes et vous envoûte par son savant mélange de modernité et de tradition.

Kébémer est établie sur un terroir riche d’histoire. L’ancienne province du Gueth à laquelle elle appartient, est un poumon important de l’ancien royaume du Cayor dont elle occupe la partie Est, à sa frontière avec l’ancien royaume du Djolof. Le Gueth fut une ancienne province prospère du Grand Djolof sous la direction des princes qui portaient le titre de Bargueth. On ne parle presque jamais de cette ville, pourtant Kébémer peut se vanter d’avoir vu naître des personnalités de ce pays, entre autres, l’ancien Président Abdoulaye Wade, Marx Magamou Mbaye, journaliste et personnalité politique ou encore Tidiane Aw, cinéaste, pour ne citer que ceux-là. Carrefour commercial et économique grâce à son marché et à sa gare, Kébémer a cependant pâti de l’essor croissant du trafic routier. Les artisans jouent un rôle significatif dans l’économie locale, en particulier les menuisiers, les cordonniers, les bijoutiers, les tailleurs et les sculpteurs.

Sur le plan religieux, de par sa position géographique qui la place presque à égale à distance de Touba la capitale du Mouridisme (90 Km), de Tivaoune la capitale de la Tidjania (62 km) et de Ndiassane la capitale de la Khadriya (67 km), Kébémer est une commune où toutes les confréries sont fortement représentées par des hommes qui ont réussi à faire la promotion d’un islam uni et fraternel. Les écoles coraniques occupent une place de choix dans la ville de Kébémer et constituent un maillon important de la formation des plus jeunes.
Seul handicap, la ville manque d’infrastructures, ce qui la rend moins attractive côté tourisme. Une situation que déplorent de nombreux acteurs. Selon Mamadou Marème Diop, chargé des acquisitions à jovago.com « nous avons bien du mal à vendre cette destination, qui possède pourtant un charme naturel. Par exemple pour l’hébergement, il n’y a pas grand-chose. Il faudrait que les autorités aient un regard particulier sur cette ville qui chaque année est visitée par de nombreux sénégalais ».

Selon certaines sources, Kébémer aurait été fondé vers 1774 par Ali Awa Ndoye kébé, Moussé Mboré Awa Ndoye kébé et Mbaye Awa Ndoye kébé, tous trois des frères de mêmes mère. Aujourd’hui la ville compte près de 215 648 habitants.

Kambel

Voir aussi

images

VISITE DU PREMIER MINISTRE FRANÇAIS AU SENEGAL La coordination des musulmans de Rufisque met en garde Manuel Valls

Annoncé en visite officielle de deux jours au Sénégal, le Premier ministre Français a déjà …