Accueil / POLITIQUE / Kedougou- Daouda Dia, émissaire de Macky, déplore l’indiscipline des ‘’apéristes’’

Kedougou- Daouda Dia, émissaire de Macky, déplore l’indiscipline des ‘’apéristes’’

Venu transmettre le message du président de l’Apr à ses militants, le député Daouda Dia a regretté « le manque de discipline dans son parti ».

L’émissaire du parti présidentiel  à Kédougou, le député Daouda Dia, et sa délégation ont eu du pain sur la planche pour harmoniser les points de vue des différents responsables de l’Alliance pour la République. En effet, venu transmettre aux militants et militantes le message de remerciement et de remobilisation des troupes pour une réélection dès le premier tour de la présidentielle de 2019 du président Macky Sall, le questeur de l’Assemblée nationale a reconnu que sa formation politique manque de « discipline de parti ». Constat qu’il a fait suite aux tiraillements des jeunes de différentes tendances, survenus lors de son face à face avec les responsables politiques du département. « La discipline du parti n’est pas effective à l’Apr. Même à Fatick, la ville du Président de la République où il y a des ministres, des directeurs généraux et d’autres personnalités, le même problème se pose. C’est quelque chose qui est spécifique à l’Apr », dira M. Dia.

Si le parlementaire a résumé ses propos en ces termes, c’est parce que sa rencontre avec les différents responsables politiques du département a été momentanément perturbée par des jeunes militants qui scandaient à tout va les noms de leurs responsables politiques : « Cissé, Biagui, Sylla, etc. ». Une ambiance défavorable et indescriptible qui a créé un tohubohu dans sa salle de réunion. De jeunes partisans de différentes tendances ont même failli en venir aux mains. Heureusement que la réunion a été arrêtée un moment pour arrondir les positions.

Mais ce ne fut que de courte durée car les responsables politiques conviés à la rencontre n’ont pas voulu rejoindre la salle de réunion du centre d’accueil et de formation Thomas Sankara, initialement prévue pour accueillir la rencontre. La raison de ce « boycott » serait due au fait qu’ils ne voulaient pas entrer dans une salle déjà occupée par les militants du maire de la commune, Mamadou Hadji Cissé, qui ne cessaient de scander son nom.

Daouda Dia a finalement transmis son message en deux étapes. D’abord au maire de la commune dans une salle pleine de militants acquis à sa cause, et ensuite dans un hôtel de la place, aux autres responsables politiques du département, parmi lesquels nous pouvons citer le président du conseil départemental, Lesseyni Sy, le secrétaire général adjoint du gouvernement, Opa Ndiaye, le premier vice-président du conseil départemental, Sadio Dembélé, M. Koumouna Biagui, Ousmane Sylla, les maires des communes de Dindéfélo (Kikala Diallo), de Fongolimbi (Fodé Keita), de Bandafassi (Mamadou Yéro Camara) de Tomboronkoto Nfally Camara, etc.

Papis Nimbaly Barro

À voir aussi

Thérèse Faye recadre ABC

La sortie d’Alioune Badara Cissé sur son éventuelle candidature crée des vagues au sein des …

Abc: vs Macky: Le Médiateur n’a pas eu de médiateur à son secours

Ses propos ont été relayés largement dans la presse. Dans une interview accordée à L’Obs, …