arton155336

KÉDOUGOU : MOINS D’UN TIERS DES CANDIDATS AU BAC SONT DES FILLES

Les filles ne représentent que 25,39% des candidats au Bac 2016 à Kédougou (sud-est), qui a débuté mardi sur l’ensemble du territoire national, a constaté le correspondant de l’APS.

Seules 292 filles candidats au BAC à Kédougou, sur les 1150 postulants à ce diplôme dans cette région, soit moins d’un tiers des potaches.
Une tournée des sept centres d’examen que compte la région a été organisée mardi matin par les autorités administratives et académiques régionales, qui a permis de constater le bon déroulement des épreuves.
Les autorités concernées ont également fait le constat du gap existant encore entre garçons et les filles en la matière, malgré les efforts de l’Etat et des acteurs de l’éducation pour encourager les filles à encourager à l’école.
Selon Kadidia Diallo Cissé, directrice du Centre des ressources pédagogique de Kédougou, « il y a encore du chemin à parcourir pour résorber le gap », en particulier dans des centres tels que ceux de Salémata, Fongolimbi, Bandafassi et Saraya, qui comptent respectivement 14, 9, 12 et 02 candidates.
La commune de Kédougou compte le gros du contingent des filles, notamment à Maciré Ba (90), au lycée technique industriel et minier (84) et à Kédougou commune 1 avec 81 filles.
« Le combat pour la parité a un double visage. Il faut niveler entre garçons et filles, mais aussi entre les communes rurales et Kédougou », a commenté Mme Diallo Cissé.
Le gouverneur de région William Manel s’est lui réjoui du bon déroulement des épreuves. Il s’est dit « heureux de l’effectivité de la mesure tendant à corriger les copies sur place ».
Selon l’inspecteur d’académie, Cheikh Faye, « tout le personnel est en place dans les cinq centres principaux centres et les deux centres secondaires ».
Le président du conseil départemental de Kédougou, l’adjointe au maire, l’IEF (inspection de l’éducation et de la formation) et les forces de sécurité ont pris part à cette tournée.

Voir aussi

telechargement-3

REGULARISATION D’ELEVES SANS ACTES D’ETAT-CIVIL L’UE et de l’UNICEF mettent plus 60 millions sur la table

L’Union européenne et l’UNICEF ont accordé au Sénégal une enveloppe de plus 60 millions de francs CFA, destinée à appuyer …