Accueil / SOCIETE / Keur Massar réclame son commissariat

Keur Massar réclame son commissariat

Le maire de Keur Massar, Moustapha Mbengue a invité les autorités étatiques à accélérer la construction du commissariat pour la sécurité des populations. Il a réagi suite aux décès, à Keur Massar ce week-end, du douanier Cheikhou Sakho et de la responsable du parti Pastef, Mariama Sagna. Par ailleurs, le parlementaire Moustapha Diakhaté a appelé à la retenue et demande aux autorités judiciaires de faire leur travail.

Les meurtres du douanier Cheikhou Sakho et la responsable du parti Pastef, Mariama Sagna, ce week-end, ont poussé le maire de Keur Massar à sortir de son mutisme. Moustapha Mbengue, pour ne pas le citer, a condamné ces actes de barbarie avant de demander aux autorités étatiques d’accélérer la construction du commissariat de police en cours pour garantir la sécurité des populations. Interrogé par nos confrères de la Rfm, il a déclaré : « je profite de l’occasion pour présenter mes sincères condoléances aux familles des victimes, mais aussi pour condamner jusqu’à la dernière énergie et faire aussi un plaidoyer fort auprès de l’Etat. Nous avons une commune très vaste et très peuplée, il y a aussi une démographie galopante. Donc, nous voulons des mesures d’accompagnement surtout sur le volet sécuritaire». Il ajoute : « certes nous avons une brigade de gendarmerie, mais une brigade qui n’a que 13 éléments sur une commune qui compte 135 quartiers. Donc, pour sécuriser cette commune, nous avons d’énormes difficultés». Selon l’édile de Keur Massar, le Ministre de l’Intérieur doit construire un commissariat mais les travaux n’ont pas encore démarré. Sur ce, il a lancé un appel à l’Etat pour qu’au moins, il y ait une sécurité forte pour la commune de Keur Massar.  Toutefois, Moustapha Mbengue a informé que la mairie a donné un espace, les plans sont achevés mais les travaux tardent à démarrer. Et, ils veulent que les travaux démarrent et au finish ils veulent que ce commissariat ait des éléments ».

À voir aussi

Nourriture des détenus : Plus de 10 milliards F CFA investis en 5 ans

La prise en charge des détenus dans les lieux de détention, même si entre 21 …

Moustapha Diakhaté propose la castration des violeurs

Gare aux violeurs. L’ancien président du groupe parlementaire de Bennoo Bokk Yakaar (Bby), Moustapha Diakhaté, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *