Accueil / ACTUALITES / KHADIM DIOP : « LA LUTTE CONTRE L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE DOIT ÊTRE COMPLÉTÉE PAR LA PROMOTION DE MIGRATION LEGALE

KHADIM DIOP : « LA LUTTE CONTRE L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE DOIT ÊTRE COMPLÉTÉE PAR LA PROMOTION DE MIGRATION LEGALE

Le ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne Gouvernance, Khadim Diop, a plaidé lundi à Dakar pour la « promotion de la migration légale » dans le cadre de la lutte contre « l’émigration irrégulière ».

« La lutte contre l’émigration irrégulière doit également être complétée par la promotion de la migration légale. Les possibilités de visite touristique et de séjour académique et professionnel doivent être élargies ainsi que l’obtention de visa d’entrée facilitée », a préconisé Khadim Diop.

M. Diop se prononçait à l’ouverture d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Mauritanie sur la formulation d’une « position commune régionale en matière de migration ».

« Notre position commune doit refléter notre volonté de travailler ensemble sur la base de propositions concrètes. Nous pourrions prendre des engagements précis avec nos partenaires dans l’esprit de nos relations d’amitié et de coopération », a-t-il déclaré, en insistant sur « l’importance d’harmoniser » des actions au sein de la CEDEAO.

Cette rencontre régionale des ministres des Affaires étrangères de la CEDEAO et de la Mauritanie est préparatoire au Sommet sur les migrations prévu du 11 au 12 novembre à La Valette, la capitale de Malte.

Les Etats membres de l’Union européenne (UE), les représentants des commissions de la CEDEAO et de l’Union africaine (UA), les Nations unies et l’Organisation internationale pour les migrations, entre autres, sont attendus à ce sommet convoqué en avril dernier par le Conseil européen.

« Nos enfants souffrent sur ces routes et y laissent leur vie, nous vivons très mal ces drames (…) Ce sera une occasion d’échanger sur la migration vu le nombre de drames relatés sur les routes migratoires. L’actualité récente nous oblige à y réfléchir de plus près avec nos partenaires », a confié Khadim Diop.

Le Sommet de La Valette va porter sur la recherche de solutions pour « remédier aux causes profondes du problème en s’efforçant de continuer à établir la paix, la stabilité et le développement économique », selon les organisateurs.

Il s’agira aussi « d’intensifier les travaux visant à promouvoir et organiser les voies de migration légales, de renforcer la protection des migrants et des demandeurs d’asile, de s’attaquer à l’exploitation et à la traite des migrants et d’améliorer la coopération en matière de retour et de réadmission ».

À voir aussi

Non-paiement de sa consignation : Khalifa Sall noir de colère

La journée de Khalifa Sall n’a pas été joyeuse, jeudi dernier, après que la Cour …

Cambriolage : le domicile d’un ministre visité par des voleurs

Les malfaiteurs ont encore frappé très fort dans le pays. Cette fois-ci, ils ont jeté …