Accueil / POLITIQUE / Khalifa et l’Etat devant la Cour de la Cedeao Les avocats des deux parties sont à Abuja ce mardi dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar

Khalifa et l’Etat devant la Cour de la Cedeao Les avocats des deux parties sont à Abuja ce mardi dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar

Le Soleil- Des avocats de l’Etat du Sénégal et ceux de Khalifa Sall sont à Abuja aujourd’hui, devant la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

L’audience est prévue à 10 heures. Me Ciré Clédore Ly est le seul parmi les membres du pool d’avocats de Sall à faire le déplacement au Nigéria. Du côté de l’Etat, deux représentants annoncés : le magistrat Mafal Fall, numéro de 2 de l’agence judiciaire de l’Etat et Me Ousmane Diagne, avocat, spécialiste en droit public et en droit international. Khalifa Sall estime que ses droits n’ont pas été respectés, que l’enquête sur la caisse d’avance de la ville de Dakar n’a pas été menée avec les règles de droit. Les conseils du maire de Dakar vont profiter de cette audience de ce matin pour demander à l’Etat du Sénégal de respecter ses engagements internationaux mais aussi et surtout d’organiser un procès équitable et qui soit placé dans des conditions d’égalité.

Pour les avocats de l’Etat, la procédure engagée par la défense vise à paralyser la justice. « En réalité, Khalifa Sall et ses avocats ont peur parce que les pièces du dossier sont très claires », soutient Me Félix Sow, qui rappelle que la procédure engagée n’aura aucune incidence sur le déroulement du procès à Dakar.

À voir aussi

La mule Karim récupère ses biens

Rikle Dacleu Idrac va retrouver ses effets personnels confisqués lors de sa détention. La mule …

Karim s’est fait de nouveaux amis

Karim s’est fait de nouveaux amis   Karim Wade a lâché tous ses anciens amis …