24 avril, 2014
Accueil » SOCIETE » Kognbi – RUFISQUE – ENCORE UN CAS DE VIOL : Une fillette de 16 ANS déflorée dans la permanence du Pds
Kognbi – RUFISQUE – ENCORE UN CAS DE VIOL  : Une fillette de  16 ANS déflorée dans la permanence du Pds

Kognbi – RUFISQUE – ENCORE UN CAS DE VIOL : Une fillette de 16 ANS déflorée dans la permanence du Pds

Une fillette née en 1993 a été violée à Rufisque dans la permanence du Pds construite par Mbaye Jacques Diop. La victime est la fille d’un certain Pape Diop. Elle a été violée par le père de sa copine. Les faits que certains tentent d’étouffer se sont déroulés en fin de semaine passée. Le violeur aurait demandé à sa victime de lui acheter du lait caillé. Arrivée, il lui demande de préparer quelque chose pour les talibés. Vers 20 heures, la fillette commence à préparer la bouillie dans la permanence du Pds. C’est là que le violeur a abusé de la fillette qui est rentrée chez elle passant tout son temps à pleurer jusqu’au lendemain. Dans un premier temps, elle n’a pas voulu dire un seul mot à ses parents. Mais finalement, elle a fini par tout avouer à son père qui l’a conduite aussitôt à l’hôpital Youssou Mbargane. Là, des soins lui ont été administrés. Une plainte a été déposée contre le violeur qui s’est enfui. Des personnes tentent de faire des médiations pour étouffer l’affaire qui circule de bouche à oreille dans la ville. La fillette et son père sont convoqués par la police.

Livre

A vrai dire, l’ouvrage du journaliste Abdou Latif Coulibaly ne nous apprend pas grand-chose, en tous cas, à nous de « Rewmi » Car au niveau de notre rédaction, ce sujet a été traité à plusieurs reprises. Nous avons fat des révélations terribles sur les travaux de l’Anoci, les financements et la construction des ouvrages. Nous avons expliqué comment la Commission nationale des crédits de l’administration a travaillé avec l’ancien premier ministre Macky Sall, l’Anoci, le Ministère des Finances et les bailleurs. Latif a bien fait d’exploiter un rapport du cabinet d’audit CICE mais rien de nouveau n’a été dit. D’ailleurs nous promettons d’autres « sucettes » toujours concernant l’Anoci. Le dit rapport est à la disposition de tous les membres du conseil des surveillances et même de Mamadou Mbodji. Tous les écarts faits par les responsables de l’Anoci ont été divulgués dans nos colonnes. Précision, Latif confond dans son livre, le budget voté par le Conseil de surveillance de l’Anoci et celui des ministères et du secrétaire général de la présidence.

Meurtre

Que se passe-t-il avec la colonie chinoise qui vit en Afrique et plus particulièrement au Sénégal. Dans la nuit du jeudi au vendredi, une chinoise a été tuée dans sa maison. Une enquête a été ouverte. C’est la deuxième fois qu’un pareil meurtre se produit. L’année dernière, une autre personne avait aussi été tuée. Mais le plus curieux dans ces meurtres c’est que cela ne passe pas seulement au Sénégal. Au Cameroun aussi des chinois sont tués. Certains parlent de règlements de compte entre eux. Mais à ce rythme, c’est une race qui risque de disparaître. Mais ils sont nombreux. Plus d’un milliard…

Détournement

Des femmes de Kaolack attendent la femme d’affaire Oulimata Dioum de pieds ferme. Selon elles, leur « sœur » leur devrait 60 millions pour le financement d’un projet promis. Mais après plus d’un an d’attente, elles ont porté cette affaire devant la justice. Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Kaolack. Mais la dame rejette ces accusations et parle de 20 millions qu’elle promet de payer ce lundi.

Dons

Au moment où on assiste à une vaste et pernicieuse entreprise de déstabilisations de karim Wade par des méthodes indécentes de conspiration et de calomnies ses amis, à la suite de l’implication de leur mentor, investissent la banlieue pour y opérer des œuvres de bienfaisance à l’endroit des populations touchées par les effets néfastes des inondations. C’est ainsi que ses amis Ibrahima Tob et Bachir Diawara respectivement coordonnateur et chargé de com du comité d’initiative pour la lutte contre les inondations, les maladies hivernales et l’insalubrité dans la banlieue et d’autres membres de la société civile ont offert un important lot de matériel composées de Douze (12) motopompes de 80 m3, 600m de tuyaux ; 72 paires de bottes ; 30 paires de gants, 24 brouettes ; 120 caisses d’eau de javel ; 12 aspirateurs .132 pièces (pelles, pioches, fourches, râteaux) . Cet acte leur a permis de capter beaucoup d’élan de sympathie des bénéficiaires composés des quartiers : Djeddah, Mousdalifa 1, 2, 3, 4, Darou Laye, Messéré, Gounass Touré, Gounass Coly, Cfa, Gouye Fatou Maiga et Nietti Mbar.

Dons (bis)

Les populations se sont appropriées cette initiative pour en être les véritables acteurs .Sous ce rapport des sous comités composés de trois (3) personnes par quartier ont été créer pour toutes les opérations et le suivi de l’utilisation du matériel octroyé .Des journées de consultations gratuites en collaboration avec le Ministère de la santé seront organisées dans les quartiers ciblés pour faire face aux maladies liées aux stagnantes dans les maisons .La cérémonie de remise du matériel a eu lieu ce jour dimanche à Gounass Touré en présence de Marietou Ndiaye chargée de mission du Ministre d’Etat Karim Wade et devant des populations fortement mobilisées, assistées par l’Imam Abou BA et les notables des différents quartiers .

PM

Pourquoi la commune de Bambey a été choisie cette année pour abriter le lancement officiel des vacances citoyennes 2009 ? Une question que se posent plusieurs personnes dans le milieu politique de la région. Madame Aïda Mbodji maire de Bambey considérée par certains comme une politicienne qui sait mobiliser les grandes foules dans son département, sera à l’honneur ce jeudi. En effet c’est le chef du gouvernement Souleymane Ndéné Ndiaye, en personne, qui va présider, la cérémonie officielle de lancement des vacances citoyennes édition 2009. Selon Aïda Mbodji quelques 10.000 jeunes en provenance des régions du pays seront à Bambey ce jeudi, malgré la conjoncture actuelle, la commune fera tout pour que la cérémonie soit belle, a-t-elle-souligné. Les jeunes de Bambey attendent avec beaucoup d’intérêt la venue du Premier Ministre dans leur département. Les différentes commissions chargées d’organiser la cérémonie officielle vont multiplier les réunions afin de réussir le pari de l’organisation et de la mobilisation, a indiqué Aïda Mbodji au cours d’une réunion tenue dans les locaux de la mairie de Bambey samedi dernier.

Coups et…

Cinq membres d’une même famille, poursuivis pour les délits de coups et blessures volontaires, ont été condamnés à une amende de 50.000 francs CFA et au paiement d’un million de francs CFA de dommages et intérêts à la partie civile F. K. D. Le tribunal des flagrants délits a, en effet, reconnu A. Dione, R. Dione, M. Dione, Ch. Dione et M. Dione coupables de coups et blessures volontaires sur la femme de leur frère aîné. Présents à la barre des flagrants délits, ils ont tenté de nier les faits ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de 70 jours. A la barre, ils ont déclaré que c’est à cours d’une dispute entre A. Dione et la victime, que les autres membres sont intervenus pour arranger le problème. Selon eux, c’est au cours de la dispute que la dame F. K. Diagne est tombée et s’est fracturée la jambe. La victime rejetant cette thèse fournie par ses beaux frères et belles sœurs, a déclaré que c’est au moment où elle voulait recueillir l’eau de pluie dans sa bassine que sa belle sœur l’a poussée. C’est à ce moment que la bagarre a débuté, a-t-elle dit.

… blessures

Selon elle, les autres membres de la famille sont venus la ’passer à ’tabac’’. Elle a ajouté que c’est au cours de la bagarre qui s’en est suivie qu’elle a été poussée. Le procureur a sermonné les uns et les autres pour que la paix revienne dans leur foyer. Il a lancé un avertissement ferme aux membres de la famille Dione, pour leur signifier que la victime est membre à part entière de leur famille. Dans son réquisitoire, le parquet a souligné que cette affaire ’’très banale’’ aurait pu être évitée, déplorant que les valeurs familiales sénégalaises soient en train d’être bafouées par des comportements d’intolérance. Il a invité les membres de cette famille à cohabiter dans le respect des droits de chacun. Le président du tribunal des flagrants délits a rendu son verdict en demandant aux cinq condamnés de ne plus recommencer sous peine d’écoper d’une peine d’emprisonnement ferme.

«Tontou»

Le chargé de la propagande du Pds, Farba Senghor a apporté une réponse aux jeunes de l’Ujtl de Kaolack proche du premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye. Dans la réponse qu’il a, lui-même, rédigée , Farba dit : «Attaque du premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye contre Monsieur Farba Senghor dans le journal «Rewmi » du vendredi 14 août 2009 à la page de 2 dans un article intitulé «l’Ujtl de Kaolack met Farba Senghor en garde. Réponse de Monsieur Farba Senghor au premier ministre et à ses affidés se réclamant de l’Ujtl de Kaolack : « . Souleymane Ndéné Ndiaye est un farfelu qui ne fait que des enfantillages. Il devrait plutôt s’appliquer dans l’exercice de la mission gouvernementale que le président de la République lui a confiée au lieu de manipuler d’innocents jeunes du parti dans un dessein tout à fait personnel et politicien. Un premier Ministre ne polémique ni avec ses ministres ni avec les responsables du parti ou avec d’honnêtes citoyens. Il ne se donne pas non plus en spectacle dans les lieux publics et devrait éviter, quelque soit la circonstance, de proférer des menaces de corriger telle ou telle personne en retroussant les manches et en montrant ses muscles, comme le ferait un lutteur aux abois dans une arène ». Ces lignes sont de Farba Senghor. Nous tenons à préciser que la déclaration invoquée par Farba n’a pas été envoyée par le premier Ministre mais plutôt par l’Ujtl de Kaolack.

Mutuelle de Santé

La Mutuelle de Santé des volontaires de l’Education sous la conduite du PCA Aboubakry Sarr en partenariat avec Faustin Diatta, Ministre des Affaires Sociales et des Relations avec les Institutions, a organisé les 13 et 14 aout 2009 des journées de consultations gratuites à Oussouye. Pendant deux jours, des populations venues de tous les horizons du département d’Oussouye ont bénéficié des services de dix médecins de diverses spécialités. Les médecins ont fait le déplacement avec un important lot de médicaments mis à la disposition de la population casamançaise. Une initiative saluée par le ministre Faustin Diatta qui a précisé que cet acte qui s’inscrit dans le cadre d’une amélioration des conditions de vie des populations. Par la même occasion, le ministre et le PCA ont procédé à l’inauguration d’une case de santé à Oussouye au grand bonheur des enseignants mais aussi des populations. C’est du social ce que vient de faire la mutuelle de santé des volontaires et contractuels de l’Education, a indiqué le ministre Faustin Diatta en charge des affaires sociales.