Education

KOLDA – EDUCATION Mary Teuw Niane demande à la population de dire ‘’Stop’’ aux enseignants grévistes

  • Date: 29 mars 2016
 Présidant un CRD à la mairie de Kolda, hier, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane, a dit ses vérités aux enseignants grévistes. Il invite les populations à les raisonner.

 Selon le ministre Mary Teuw Niane, une chose est de revendiquer, une autre est de ne pas mettre en péril la vie des écoliers. « La plupart des syndicalistes, dénonce-t-il, n’enseignent pas. Ils passent leur temps à revendiquer. Ils ont mené ces grèves de façon désastreuse ». Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en tournée à Kolda, dans le cadre de ses visites de chantiers. Selon son analyse, « la question de la grève dans le secteur de l’Education est une question dramatique et inacceptable. Car beaucoup d’efforts sont faits par l’Etat dans l’Education nationale, notamment, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur ».

Ce faisant, le ministre Mary Teuw Niane invite les enseignants à faire preuve de dépassement et de patience. « Le patriotisme, la volonté de délivrer les enseignements, la générosité indispensable pour être enseignant ou enseignant-chercheur, entre autres, et les nombreuses réalisations du gouvernement devraient permettre à ces enseignants d’adopter une attitude de patience, de compréhension, d’envie et de volonté de travailler ensemble, malgré les difficultés, bâtir ensemble une jeunesse qui va avoir les compétences requises pour le développement du pays ».

Parmi les réalisations faites par de l’Etat en faveur des enseignants, le ministre Mary Teuw Niane souligne la loi sur la réforme des titres. « Cette loi, dit-il, a une conséquence financière importante. L’impact est de quatre (4) milliards de francs CFA sur le budget national. En plus, l’Etat est en train d’investir, de 2013 à 2017, plus de 300 milliards pour élargir la carte universitaire du Sénégal ». Il rappelle aussi les « 19 milliards augmentés dans le budget de l’Enseignement supérieur, en 2016, et les 210 enseignants recrutés, l’année dernière ». « Une subvention de 300 millions, ajoute-t-il, a été octroyée pour relever les prêts DMC. Les cités des enseignants de Ziguinchor et de Bambey sont presque terminées. Celle de Mermoz a été déjà livrée ».

Ce n’est pas tout. Selon le ministre Mary Teuw Niane, bien d’autres réalisations sont actuellement en cours. « Les universités sont interconnectées. Aujourd’hui, sur tous les campus universitaires, les bases de données sciences directes, revues maçons, Carinfos, comme les universités américaines et françaises sont disponibles gratuitement pour les chercheurs. Le PAPEJ et autres structures subventionnent les projets des enseignants », indique-t-il.

Au vu de toutes ces réalisations faites par l’Etat pour mettre les enseignants dans les meilleures conditions, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche soutient qu’il appartient « aujourd’hui à la société sénégalaise de dire Stop ! Stop ! Stop  aux enseignants grévistes.

Enquete

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15