Accueil / ACTUALITES / L’ambassade des Etats-Unis dément la tenue de discussion au sujet d’une arrestation de Karim Wade

L’ambassade des Etats-Unis dément la tenue de discussion au sujet d’une arrestation de Karim Wade

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Dakar apporte ‘’un démenti formel’’ l’information faisant état d’une rencontre entre Lewis Lukens, ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, et les ambassadeurs des pays occidentaux accrédités à Dakar.

‘’ L’ambassadeur Lukens n’a rencontré aucun groupe d’ambassadeurs de pays occidentaux accrédités à Dakar le 13 septembre 2011 et n’a jamais discuté d’une arrestation du ministre d’Etat Karim Wade au Maroc’’, indique un communiqué de la représentation diplomatique transmis à l’APS.

‘’L’ambassadeur n’a également jamais discuté de la sommation interpellative adressée par Karim Wade à son prédécesseur’’, ajoute le communiqué.

Dans le même communiqué : ‘’L’Ambassade des Etats-Unis invite la presse nationale et internationale à contacter toujours’’ son bureau de presse de pour des informations relatives à elle et à ses diplomates.

Dans sa livraison du jeudi 15 septembre, Le Quotidien reprenant une information publiée sur le site ‘’dakaractu’’ annonce que l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique ‘’a confirmé l’authenticité du câble de Wikileaks au cours d’une réunion avec ses homologues occidentaux accrédités au Sénégal’’.

Le diplomate, selon la publication, aurait déclaré que ‘’ce sont les services américains qui ont effectivement remonté que Le Quotidien a reprise de Wikileaks et publiée (édition du mardi 13 septembre 2011) et selon laquelle Karim Wade a été pris en possession de haschich à l’aéroport de Casablanca au Maroc’’.

APS

À voir aussi

(Vidéo) Usa : Voici la femme qui aurait tué le Sénégalais Cheikh Abdou Lô

Une femme accusée d’un coup mortel à West Price Hill a comparu devant le tribunal. …

Exclusif/ Nafissatou Diallo refuse de louer son immeuble à des Sénégalais

Nafissatou Diallo, l’ex-femme de chambre qui avait accusé Dominique Stauss-Kahn d’agression sexuelle en 2011 refait …