Accueil / CAURIS D'OR / L’amour vite fait, bien fait : La Nouvelle tendance pour pimenter son couple ?

L’amour vite fait, bien fait : La Nouvelle tendance pour pimenter son couple ?

Le Quick Sex ou “l’amour vite fait, bien fait” serait une nouvelle tendance sexe. Dans une société régie par l’urgence, le sexe en dix minutes chrono aurait de quoi séduire. Faut-il oser le Quick-Sex ?

1. LE QUICK SEX DÉFIE LES CONVENANCES

Le Quick Sex aime la transgression. Oser le Quick Sex c’est briser l’interdit, se jouer des tabous et des conventions… pour un maximum de plaisir ? Quand on fait l’amour dans l’urgence, on n’a pas le temps de suivre les codes. On va à l’essentiel. Pas de préliminaires, pas de calcul, on change de rôle. De soumise on devient dominatrice, on se fait tantôt provocante, entreprenante, coquine. Un changement censé dérouter notre partenaire et décuplera son désir… Et le nôtre alors ?

2. LE QUICK SEX, UN ANTI-ROUTINE

L’amateur de Quick Sex n’aime pas le prévisible. La chambre à coucher ? Bien trop classique. Le nouvel aphrodisiaque : une relation charnelle improvisée dans un endroit insolite mais hélas pas très confortable (un ascenseur, une cabine d’essayage, un musée, au cinéma). L’idée est de pratiquer les trucs les plus fous jamais tentés auparavant. On prend des risques mais on fait suffisamment attention pour ne pas être surpris. Un jeu sexuel qui stimulerait la libido des couples ensemble depuis longtemps. A condition de ne pas jouer avec un inconnu.

3. LE QUICK SEX, L’IMPROVISATION AVANT TOUT

Côté préparation, on fait le minimum syndical. Les avocates du “Quickie” se vantent de ne pas avoir à se triturer les méninges pour trouver la tenue adéquate. Pas besoin de vérifier qu’on est bien épilée puisqu’on peut très bien rester tout habillée.

4. UN QUICK SEX, SANS ORGASME ET SANS ROMANTISME

Le Quick Sex ne nous demande pas d’atteindre le Nirvana en 10 minutes, juste de s’abandonner au plaisir le temps d’un intermède très hot. Le problème, c’est qu’on a peu de chances d’avoir un orgasme (dommage !). Répondre à ses pulsions sexuelles les plus folles, d’accord, mais à condition de créer un environnement un minimum excitant et confortable : inventer un scénario, faire une mise en scène. Un peu juste en 10 minutes non ? Sans oublier qu’on zappe la case préliminaires pour un “petit” coup rapide. Toute idée de séduction et de romantisme passent également à la trappe. On a connu mieux comme aphrodisiaque…

123dakar

À voir aussi

JOUR-J -6

JOUR-J -7