Accueil / SOCIETE / L’avocat général Mandiogou Ndiaye hors du territoire national La comparution d’Aïssatou Guèye Diagne renvoyé au 14 juin

L’avocat général Mandiogou Ndiaye hors du territoire national La comparution d’Aïssatou Guèye Diagne renvoyé au 14 juin

La notaire devra encore prendre son mal en patience jusqu’au 14 juin prochain. L’affaire a été renvoyée pour la deuxième fois. Si pour la première fois, c’était suite à la demande des avocats de la défense, cette fois-ci, c’est le parquet général qui a demandé et obtenu le renvoi.

Source L’Observateur
La notaire devra encore prendre son mal en patience jusqu’au 14 juin prochain. L’affaire a été renvoyée pour la deuxième fois. Si pour la première fois, c’était suite à la demande des avocats de la défense, cette fois-ci, c’est le parquet général qui a demandé et obtenu le renvoi.

Comme pour la première fois, le premier président de la Cour d’appel, Cheikh Tidiane Diakhaté, était présente. C’est lui qui préside la séance. Le syndic des notaires, Me Baloucoune, le président du tribunal régional de Dakar, Lamine Coulibaly, la mise en cause, Aïssatou Guèye Diagne, et ses trois avocats, Mes Mbaye Jacques Ndiaye, Moustapha Diop et Mbaye Dieng, étaient tous présents. Un seul absent de taille : l’avocat général Mandiogou Ndiaye, représentant le parquet général, qui a conduit l’enquête sur l’affaire de corruption dans la magistrature alors qu’il était inspecteur général de l’administration de la justice (Igaj). Dossier qui est intimement lié à la traduction de la notaire Aïssatou Guèye Diagne devant la commission de discipline des notaires. Le magistrat Mandiogou Ndiaye est présentement hors du territoire national. Comme il y a un principe d’indivisibilité du parquet, il a été remplacé par un autre avocat général du nom d’Alioune Aw qui devait assurer, hier, les charges du ministère public. Seulement, au moment de l’ouverture des hostilités, il a demandé le renvoi. Motif : il vient d’être désigné pour cette affaire, mais ne s’est pas encore imprégné du dossier. Par conséquent, il lui faut plus de temps pour mieux défendre les intérêts de la société. Le motif évoqué étant pertinent, le président de la commission a accédé à sa demande. Il a ainsi renvoyé le dossier jusqu’au 14 juin prochain. Le renvoi à cette date est justifié par le fait que le président de cette commission de discipline, Cheikh Tidiane Diakhaté, préside aussi la commission de recensement des votes, en sa qualité de premier président de la Coup d’appel de Dakar. Le vote pour les législatives étant prévu pour le 03 juin, il sera engagé dans le décompte des voix obtenus par les listes.


À voir aussi

Enquête de l’IGE sur les bourses: Le rapport remis à Macky ce dimanche

L’enquête de l’IGE pour faire la lumière sur les retards des paiements des bourses est …

Nafilas de la 10ème nuit

4 rakkas, soit 2 sallama. Dans chaque rakka, on doit réciter 1 fois la fatiha, …