Accueil / SANTE / L’EXCISION EST-ELLE ISLAMIQUE ?

L’EXCISION EST-ELLE ISLAMIQUE ?

L’excision est-elle une pratique islamique au Sénégal ?
Définition:

L’excision est l’ablation de la partie externe prépondérante du clitoris et de son capuchon, et des petites lèvres (clitoridectomie). L’excision présente plusieurs variantes qui diffèrent par l’étendue de l’ablation et des pratiques annexes.

C’est une pratique qui prive la femme de ce qu’elle peut ressentir comme plaisir naturel.

Il n’y a aucun verset du Coran et aucun hadîth authentique (Sahîh) qui suggère que l’excision fasse partie de l’Islam. L’excision (comme pratiquée de façon barbare), est un produit de la culture et non de l’Islam. Celle-ci existait bien avant l’Islam. D’ailleurs, on peut voir que cette pratique est encore observée dans des régions animistes du globe : (plus de 80% des musulmans n’excisent pas).

Le Prophète de l’Islam (paix et salut sur lui) considère (dans plusieurs hadîth) le sentiment de plaisir (pendant l’acte sexuel) entre le mari et sa femme comme un facteur important pour un mariage réussi et épanoui et pour plus de bonheur dans la relation conjugale.

Le Sheikh ‘Abbâs, recteur de l’Institut musulman de la Mosquée de Paris dit à ce propos :

« Si pour l’homme la circoncision [masculine] (bien que non obligatoire mais sunna) a en plus un but esthétique et hygiénique, il n’y a aucun texte religieux islamique valable qui puisse être pris en considération pour l’excision de la femme, preuve en est que cette pratique est totalement absente dans la majorité des pays islamiques. Et, si certains peuples continuent malheureusement à pratiquer l’excision au point même de porter préjudice à la femme, cela provient sans doute de coutumes antérieures à l’avènement de ces peuples à l’Islam. »

Quant à la circoncision (pour les hommes), c’est une sunna prophétique appuyée qui remonte à Abraham (Ibrâhîm) (paix et salut sur lui).

La circoncision (khitân) est ainsi une pratique Sunna appuyée pour les enfants mâles.

La circoncision du jeune musulman (de l’enfant mâle) se déroule en général entre sept jours et treize ans

Conclusion :

L’excision n’est pas une pratique islamique. Au Sénégal, cette pratique doit cesser en expliquant aux villageois que ce n’est pas l’islam. On peut saluer l’action de plusieurs ONG ou associations qui vont dans ce sens.

À voir aussi

Sida : 22.000 personnes vivent avec le Vih au Sénégal

Au Sénégal, 22.000 personnes sont touchées par la maladie du Sida. Mais selon le président …

Ebola en Rdc : Le Sénégal en état d’alerte !

Les autorités sanitaires du pays sont en état d’alerte maximale. Le ministère de la santé …