Accueil / POLITIQUE / L’opposition accuse le régime actuel : « c’est un régime anti-démocratique et anti-républicain».

L’opposition accuse le régime actuel : « c’est un régime anti-démocratique et anti-républicain».

Certains membres du Front Siggil Sénégal se sont exprimés, hier, sur le report de la journée nationale d’actions prévue aujourd’hui 05 juillet. Entre autres raisons, ils soulignent que les leaders du Front Siggil Sénégal ont soulevé des imperfections dans leur programme. Et ils ont été obligés de rectifier pour mieux se préparer. En attendant, l’opposition a accusé le régime actuel d’«anti-démocratique et anti-républicain».

Source : L’Obserbateur
«Nous ne sommes pas pressés. Notre objectif est de montrer aux Sénégalais la mal gouvernance de ce régime et faire savoir au peuple que le régime de Wade est «un régime anti-démocratique et anti-républicain». C’est du moins ce qu’a laissé entendre, hier, Massène Niang membre du bureau du Front Siggil Sénégal. Joint hier au téléphone, M. Niang ne cachera pas ses mots pour accuser le régime de Wade. «Nous sommes dans un régime qui a violé tous les processus électoraux et qui a créé une Assemblée nationale qui n’est pas représentative». Si le président Wade a voulu «couper l’herbe sous nos pieds» en faisant «semblant» de diminuer les prix des denrées de première nécessité, il n’a rien compris. Le report de la journée nationale d’actions qui était prévue le 05 juillet (aujourd’hui : Ndlr) n’a rien à voir avec ça. Pour Ousmane Thiongane, «l’herbe n’est pas coupée sous nos pieds ». D’ailleurs, renseignent les camarades d’Amath Dansokho, rien n’est encore fait». Il ne s’agit pas selon l’opposition boycotteuse, d’opérations ponctuelles ou de diminution des prix. Notre objectif, poursuit-elle, est de «faire sortir tous leurs arguments pour informer le peuple sénégalais sur les «imperfections» du régime actuel. À les en croire, les leaders de l’opposition ont soulevé des imperfections dans les programmes et surtout dans l’application. Le Front Siggil Sénégal demande par ailleurs à Me Wade qui «s’est autoproclamé président de convoquer des assises nationales pour que des solutions urgentes soient esquissées afin de faire sortir le Sénégal de la crise multiforme (économique, politique et sociale) dans laquelle il se trouve». Interpellé sur les raisons du report de la journée nationale d’actions, M.Thiongane renchérit : «Entre temps, d’autres segments de la société, des syndicats et autres organisations voudraient bien participer à cette dynamique. Et compte tenu de cela ils nous ont dit de reporter pour mieux se préparer ».


À voir aussi

Présidentielle 2019 : Hadjibou Soumaré est le plan B de Wade

Me Abdoulaye Wade aurait un plan B en cas d’invalidation de la candidature de son …

Ce que dit ce sondage sur Macky

Un sondage a été réalisé du 16 avril au 23 avril 2018 sur tout le …