SPORT

L1/L2 : Principe de deux montées/deux descentes : Evian de Sougou est maudit ?

  • Date: 19 juin 2015

 Officiellement relégué en Ligue 2 avec 37 points, premier relégable, Evian Thonon de Pape Modou Sougou va s’installer confortablement dans ce nouveau palier. Les Evianais ne bénéficieraient pas de la mesure deux montées/deux descentes, au lieu de trois actuellement entre L1 et L2.

Une mesure qui ne fera que des heureux. Il y a un problème de calendrier. La faisabilité de ce principe de deux montées/deux descentes, au lieu de trois actuellement entre L1 et L2, devrait être effectif pour la saison 2015-2016 et 2016-2017. Ce qui exclut Evian Thonon,  premier relégable (18ème,  37 points)  de la course. Metz  (17ème ,30 points ) et Lens ( 19ème , 29 points)  en profondeur de la zone rouge ont moins de chance. Un gâchis pour Pape Moudou Sougou dont le retour chez les Phocéens,  toujours pas édifiés, peut espérer rester en Ligue 1 avec Evian, le club qui n’a pas encore résilié son prêt.

Le flou est que Frédéric Thiriez, président de la Ligue professionnel de football français a fait marche arrière. Pourtant, le conseil d’administration de la LFP avait voté l’application de la réforme dès la fin de la saison prochaine (2015-2016).

Il faudra attendre ce samedi (à Nantes) pour savoir la décision sur la réforme entre L2 et National, a expliqué M. Thiriez. « Noël Le Graët (président de la FFF) et moi, nous sommes rapprochés ces quinze derniers jours, et avons proposé à l’assemblée générale de l’UCPF (Union des clubs professionnels): si la Fédération samedi décide de passer à la fin de la saison 2016-2017, la formule deux montées/deux descentes entre L2 et National, je m’engage à soumettre la même mesure à mon conseil d’administration».

Issiaka TOURE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15