Accueil / ACTUALITES / La blessure de Mamadou Niang ‘’traumatise » l’OM

La blessure de Mamadou Niang ‘’traumatise » l’OM

A côté de l’équipe nationale du Sénégal, l’absence de Mamadou Niang pour plusieurs semaines, cause beaucoup de soucis à son équipe en ce début de saison, a constaté l’APS. L’Olympique de Marseille avec son public exigent et qui s’est fixé beaucoup d’ambitions pour la saison qui a démarré samedi dernier, manque de solution devant.

Source : Aps

Les transferts de Michaël Pagis pour Rennes et de Toifilou Maoulida pour Auxerre ont plus compliqué la situation de l’entraîneur de l’OM, Albert Emon obligé de faire au jeune, André Ayew qui est le seul autre attaquant du groupe marseillais.

On parle de la titularisation de Samir Nasri dès samedi prochain contre Rennes mais cette solution pourrait être un pis-aller d’autant plus que si numériquement le remplacement peut se faire, il reste que Nasri, n’est pas un attaquant.

A l’orée de cette saison où les observateurs ont vite fait de coller à l’OM, l’étiquette de potentiel concurrent de l’Olympique lyonnais pour le titre, la blessure tombe vraiment au mauvais moment.

Et sans aller jusqu’à dire que Mamad’ est indispensable à l’OM, les Marseillais qui seront en ligue des champions, auront besoin de se renforcer dans ce secteur de jeu pour voir venir surtout avec la perspective d’une qualification du Sénégal à la CAN 2008.

Mais aussi après le match nul contre le RC Strasbourg, un résultat autre que la victoire samedi contre Rennes, battu à domicile, 0-2 par Nancy, pourrait faire grincer les dents du côté des supporters qui s’attendent à une équipe compétitive dès le début.

Parce que l’OM doit viser plusieurs fronts cette saison. En plus de la ligue 1 et les deux coupes (France et ligue), l’équipe de Mamadou Niang se refuse à faire de la figuration en ligue des champions.

S’il est loin de faire partie des candidats potentiels à la victoire finale, l’équipe dirigée par Pape Diouf, qui est le seul club français, à avoir remporté cette compétition, verra comme un grand échec de se faire éliminer dès le premier tour de la compétition.

Et pour cela, il urge de disposer de toutes ses forces, notamment offensives comme Mamadou Niang dont le retour sur les terrains, est attendu dans deux semaines.


À voir aussi

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …

Amnesty dénonce des atteintes aux droits humains, le ministre de la justice parle d’un « rapport pas crédible »

Le rapport 2017-2018 d’Amnesty international sur la situation des droits de l’homme au Sénégal relève …