9693062-15617373

La Bolivie dit non aux milliers de poules offertes par Bill Gates

Le gouvernement bolivien s’est indigné jeudi après la proposition du milliardaire américain Bill Gates d’offrir 100’000 poules aux pays en voie de développement. Il s’agissait pour lui de lutter contre la pauvreté. « Je trouve ça grossier, car malheureusement certaines personnes, surtout celles de l’empire (les Etats-Unis, ndlr), continuent de nous voir comme des mendiants. Nous ne dépendons pas des poules, nous avons bien progressé », a déclaré aux journalistes le ministre du Développement rural, César Cocarico. « Notre peuple est digne et sait travailler », a-t-il ajouté. « Il me semble assez évident que n’importe qui vivant dans l’extrême pauvreté se trouve mieux loti s’il a des poules », a assuré le philanthrope, à la tête d’une fortune de 75 milliards de dollars.

Un des plus pauvres
Ce genre d’offres « nous perçoit toujours comme des pays du tiers-monde, misérables, et ce point de vue mérite que la population proteste de manière généralisée », a estimé le ministre bolivien, pour justifier le choix de la Bolivie de refuser ces poules. L’économie de la Bolivie a connu une forte croissance depuis l’arrivée au pouvoir du président socialiste Evo Morales, premier dirigeant indigène du pays, qui a nationalisé les hydrocarbures en 2006.Mais le pays sud-américain reste l’un des plus pauvres au monde, avec près de 40% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté selon la Banque mondiale.

Voir aussi

10282053-16792982

Altercation avec la police: le joueur du PSG Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme

Le défenseur du PSG Serge Aurier a été condamné aujourd’hui à deux mois de prison …

One comment

  1. mr envoyer les 100.000 poules au Sénégal, nous allons bien les macher et rendre les pattes dans ton anus de merde