Accueil / ACTUALITES / REVUE DE PRESSE- LA CAMPAGNE POUR LE RÉFÉRENDUM S’INSTALLE DANS LES QUOTIDIENS

REVUE DE PRESSE- LA CAMPAGNE POUR LE RÉFÉRENDUM S’INSTALLE DANS LES QUOTIDIENS

Les quotidiens parvenus mardi à l’APS semblent tournés vers la campagne pour le référendum de dimanche prochain, dont ils s’attèlent à rendre les derniers échos.

 Enquête par exemple rapporte que cette « campagne s’emballe », avec la visite du président Macky Sall à Taïba Ndiaye, dans le département de Tivaouane, dans la région de Thiès (ouest), où il a procédé la veille à l’inauguration de la centrale électrique de Tobène Power.
Le chef de l’Etat « en a profité pour appeler les populations à voter massivement +oui+, le jour du scrutin », pendant que le front du « non » constitué par la coalition du « Non/Gor ca wax ja » est allé à la rencontre du khalife général des mourides ».
« Sans donner aucune consigne de vote, Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké a formulé des prières pour Mamadou Diop Decroix, Oumar Sarr, Idrissa Seck, Abdoulaye Baldé, Malick Gackou et Pape Diop, entre autres leaders de l’opposition. Ces derniers ont ensuite sillonné les ruelles de Touba pour demander aux populations de voter +non+, le 20 mars », écrit Enquête.
« Bataille autour des faveurs de Touba », la capitale de la confrérie des mourides, où cette délégation de l’opposition dément toute consigne de vote en faveur du camp du « oui ». De son côté, ce dernier laisse entendre que les partisans du non auraient reçu une « douche froide » chez le khalife des mourides.
La Tribune semble départager les deux camps, en affirmant que « Touba réitère sa neutralité ». « Aucune consigne n’a été donnée aux mourides », précise Serigne Cheikhouna Mbacké, un petit-fils du khalife général, dans des propos relayés par le même journal.
Mais cela n’empêche pas WalfQuotidien d’aller dans un tout autre sens, en affirmant que « Touba tourne le dos à Macky [Sall] ». « Après Mbacké Cadior, Darou Marnane et Darou Mousty, Macky Sall a encore été hué en pays mouride. Et cette fois-ci, c’est Taïf qui a pris le relais », écrit le journal.
Il ajoute : « C’est dire que la visite de campagne de 48 heures, dans le fief des mourides, s’est soldée par un échec cuisant, car en plus de récolter des huées partout, aucune consigne de vote n’a été donnée par Touba et ses environs ».
Tivaouane, pour sa part, « réaffirme son soutien à Macky Sall », selon Le Témoin Quotidien.

« Les autorités religieuses de la capitale de la tidjania du Sénégal ont réaffirmé leur soutien au chef de l’Etat. Une manière pour elles de voter +oui+ au référendum, d’autant plus qu’à Tivaouane, les investissements réalisés par le chef de l’Etat continuent de susciter une curiosité teintée de reconnaissance à l’endroit du président de la République », note le journal.

 « La voie des religieux », titre L’Observateur, qui se fait l’écho de la pêche aux voix des deux camps à Touba et Tivaouane, deux des principaux foyers religieux du Sénégal. Le journal signale que des artistes prêtent également leurs voix aux deux camps.

À voir aussi

Relisez les GO de Cébé – Semaine du 18 au 24 septembre 2017-

GO : Eléphants …. blanchâtres   ‘’Yague bawoul dara. Wolaye !’’  Au début de la deuxième alternance, …

Polémique sur le dispositif de controle- le CDC sous controle de la Cour des comptes et de l’Ige

La caisse des dépôts et de consignations (cdc) est bien soumise à un dispositif de …