Accueil / ACTUALITES / La carte d’identité nationale ne sera plus gratuite

La carte d’identité nationale ne sera plus gratuite

Le système de gratuité pour l’obtention de la carte nationale d’identité numérisée est ‘’fini’’, a annoncé le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Ousmane Ngom, lors d’une conférence de presse donnée jeudi à Dakar.
’’La gratuité, c’est fini’’, a lancé Me Ngom rappelant que le système enclenché en septembre 2005 est ‘’une mesure due à la générosité du chef de l’Etat qui a voulu que le maximum de citoyens s’inscrive sur les listes électorales’’.

Me Ngom rencontrait les journalistes, en présence de ses collaborateurs, pour faire le point sur le processus électoral qui a pris fin avec la proclamation, jeudi par le Conseil constitutionnel, des résultats définitifs des élections législatives du 3 juin.

Plus de cinq millions de Sénégalais ont bénéficié de la mesure entre septembre 2005 et mars 2007, a indiqué Ousmane Ngom qui n’a, toutefois, pas précisé ni la date de mise en œuvre d’un système payant ni le montant à payer pour acquérir une carte d’identité.

‘’Il faut maintenant qu’on fasse payer pour l’obtention de la carte d’identité, comme pour les d’autres documents’’, a-t-il dit assurant que ‘’l’avantage avec le nouveau mode de fabrication des pièces c’est la fiabilité et la qualité’’. Ousmane Ngom a rappelé qu’avec l’ancien système, le citoyen déboursait ’’au moins 2.000 francs Cfa’’ pour se faire établir une carte d’identité.

Avec la mise en place du système d’identification numérisée, une proposition avait été faite de demander un ’’forfait’’ de 500 francs aux Sénégalais, a-t-il ajouté précisant que c’est à la demande d’un groupe de partis politique et de citoyens que le chef de l’Etat avait décidé de la gratuité du système. ’’Mais tout cela est fini. Il faudra désormais payer pour avoir le document’’, a-t-il encore dit.

À voir aussi

Verdict attendu dans le procès de Khalifa Sall La vérité tient à un fil

REWMI.COM Les plaidoiries ont été bouclées hier. Le Procureur et les avocats ont vidé leurs …

Rapport d’amnesty sur le Sénégal Macky, la justice et les forces de l’ordre au-dessus de la loi

Amnesty International a publié hier son rapport annuel sur la situation des droits humains dans …