SANTE

La CMU n’a pas de problème de financement, assure son DG

  • Date: 25 août 2015

La Couverture maladie universelle dont le budget a été approuvé en juillet dernier à hauteur de 17 milliards de francs CFA pour une durée de six mois, n’a pas de problème de financement, a souligné lundi le directeur général de l’Agence de la couverture maladie universelle.

 ‘’Le programme de la couverture maladie universelle est bien financé, nous n’avons pas de problème d’argent (…), on espère que ça va continuer’’, a indiqué Cheikh Mbengue, relevant qu’un budget de 17 milliards a été accordé à l’Agence pour une durée de six mois.
‘’Ce programme ne connaît aucun problème de financement actuellement’’, a réitéré M. Mbengue, lundi lors d’un comité départemental de développement au CDEPS de Saraya, lors duquel le préfet Pape Malick Ndao avait lancé officiellement la CMU dans le département.
Le directeur général de l’agence de la CMU a indiqué avoir donné des ‘’instructions fermes’’ pour que ‘’chaque fois que quelqu’un se présente avec une facture, il reparte avec un chèque’’. Pour lui, ce niveau de financement traduit l’engagement des autorités du pays à faire en sorte que les populations puissent se soigner.
’’Tous les postes de santé et centres de santé qui ont envoyé une facture ont été remboursés’’, a dit Cheikh Mbengue. L’Etat ne doit de l’argent qu’à trois hôpitaux : l’Hôpital Principal, les hôpitaux de Grand-Yoff et Fann, en raison de l’importance du volume de leur dette.
‘’Toutes les césariennes dont nous avons reçu les factures, ont fait l’objet de paiement. Les régions de Sédhiou et Kolda ont envoyé leurs factures qui ont été remboursées, respectivement à hauteur de 48 et 117 millions. Le montant élevé de la facture de Kolda s’explique par le fait que cette structure n’avait pas envoyé de facture depuis 2013.
 ‘’Nous attendons les factures des autres régions’’, a-t-il dit, annonçant que l’agence poussera les structures de santé à envoyer leurs pièces justificatives pour entrer dans leur fonds.
En lieu et place des relevés envoyés avant l’existence de l’agence, les structures de santé devront désormais présenter des factures en bonne et due forme. Disant largement compter sur la communication, il a annoncé que des émissions seront passées dans les radios communautaires du département de Saraya.
Aux 32% de la population qui ont déjà accès à la prise en charge et qui sont des agents du public et du privé ainsi que les membres de leur famille, s’ajouteront les 15% de bénéficiaires de bourses de sécurité familiale. Soit 47 %. L’agence aura alors à combler le gap de 28% pour atteindre les 75% de couverture fixé par le chef de l’Etat, a-t-il expliqué.
Aps
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15