GO  yaya-jammeh-660x330

La Cojem sur la sortie de Jammeh contre les présidents du Sénégal- « Il faut être un fou pour tenir ce genre de discours »

 Matar Diop, chargé de mission  à la primature, par ailleurs Coordinateur national de la convergence des jeunes « mackistes » (Cojem), est très remonté contre le président gambien, Yaya Jammeh. Ce dernier  avait traité le président Macky Sall d’être à la solde des blancs et non de son peuple.

Les défenseurs du président de la République, Macky Sall, sortent enfin de leur réserve pour répondre à Yaya Jammeh, président de la République de Gambie. Pour Matar Diop, Coordinateur national de la convergence des jeunes « mackistes » (Cojem), « trop, c’est trop ! Il faut arrêter Yaya Jammeh. Tout le monde le sait, il est tout sauf un président. Comment un président de la République peut tenir ce genre de propos. C’est une sortie irresponsable  surtout contre un voisin immédiat.  Il faut être un fou pour tenir ce genre de discours », peste-t-il devant la presse. Matar Diop a fait savoir au président gambien, que Macky Sall n’est pas son alter ego. « Il faut qu’il respecte nos présidents surtout le président Macky Sall, qui reste  l’un des présidents les mieux élus avec plus 65%.  Il est très mal placé pour donner des leçons de morale à ses pairs parce que tout le monde sait que c’est un dictateur. Le monde entier l’a isolé. Parce que tous ceux qui sont épris de paix et de justice ne traitent plus avec les dictateurs », ajoute-t-il. « Macky Sall est venu en moins de 2 ans et les grandes puissances se bousculent devant son portail. Macky Sall à plus de carnets d’adresses que lui. C’est honte pour lui qui est là en train de  massacrer son peuple depuis plus de 20 ans. Macky Sall a raison d’avoir de bonnes relations avec la France parce que c’est le pays qui nous a colonisés.»

Pour rappel, dans une de ses sorties récentes, le président Yaya Jammeh s’est permis de juger tous les présidents sénégalais à l’exception de Léopold Sédar Senghor. Jammeh, dans sa sortie, avait traité le président Macky Sall de « marionnette » à la solde de la France, Me Wade « un président arrogant ». Des mots jugés de trop par les proches de ces derniers.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …