LA COMMISSION D’ÉTHIQUE DU CIO DEMANDE LA SUSPENSION PROVISOIRE DE LAMINE DIACK

La Commission d’éthique du Comité international olympique (CIO) a recommandé la suspension provisoire de Lamine Diack de son titre de membre honoraire de la structure, a annoncé lundi le site du quotidien sportif français L’Equipe.

L’ancien président (1999-2015) de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé, rappelle le site.

Dans son rapport publié ce lundi, à Genève, après la suite des accusations de corruption à l’IAAF, une commission indépendante de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a aussi « recommandé la suspension de la Russie de toute compétition en athlétisme, le retrait de l’accréditation du laboratoire antidopage de Moscou et le remplacement de son directeur, ainsi que la
suspension à vie de cinq entraîneurs et cinq athlètes ».

Mercredi dernier, la justice française a mis en examen Lamine Diack, l’ex-président (1999-2015) de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), son conseiller juridique Habib Cissé, et l’ex-chef de la lutte antidopage à l’IAAF, Gabriel Dollé.

Lamine Diack, accusé de corruption et de blanchiment aggravé, est soupçonné d’avoir perçu de l’argent pour couvrir des faits de dopage, selon des médias français.

Voir aussi

Liesse populaire à l’ambassade de Gambie à Dakar

Adama Barrow succède, officiellement, à Yahya Jammeh. Le Président nouvellement élu de la Gambie, a …