arton152227

LA COMPÉTITIVITÉ DE L’ÉCONOMIE PASSE PAR UNE ADMINISTRATION MODERNE (MACKY SALL)

Le président de la République, Macky Sall, a souhaité samedi avoir une administration publique qui s’adapte aux changements en cours, pour atteindre les objectifs de compétitivité assignés à l’économie sénégalaise.

Il s’est prononcé en faveur d’ »un nouveau modèle d’administration publique », avec un « état d’esprit réformateur », en s’exprimant à l’ouverture du Forum national de l’administration, une rencontre qui se tient ce weekend au Centre international des conférences Abdou-Diouf de Diamniadio (27 km à l’est de Dakar).

« Nous ne devons plus faire les choses comme avant. Voilà ce qui fonde l’impérieuse nécessité d’élaborer et de mettre en œuvre un nouveau modèle d’administration publique, gage de notre performance et de notre compétitive », a dit le chef de l’Etat devant des membres du gouvernement, des directeurs de sociétés nationales, des fonctionnaires, des députés et des membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Des élèves de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et de l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA), des écoles de Police et de Gendarmerie, prennent part au forum organisé par le ministère de la Fonction publique en vue d’ »une meilleure satisfaction du citoyen-usager du service public ».

« Changer pour le meilleur, c’est la finalité de l’exercice spécial qui nous réunit. Conservons ce qui marche et améliorons ce qui doit être amélioré. Mais osons surtout changer ce qui ralentit notre marche vers le progrès », a recommandé Macky Sall aux participants du forum.

Il leur a demandé d’ »engager la refondation des structures, des procédures et du management des ressources humaines de l’administration » publique, ce qui, selon lui, permettra à l’économie sénégalaise d’atteindre l’objectif d’ »émergence » qu’elle s’est fixé.

Pour être efficace, a ajouté le président de la République, le secteur public doit veiller à « la déconcentration des responsabilités » de ses démembrements et à « la rénovation [de ses] relations » avec les usagers de ses services.

Il a appelé les fonctionnaires à la « rigueur » et à la « ponctualité ».

Macky Sall a aussi plaidé pour « la dématérialisation des procédures administratives et la modernisation du système d’archivage et de conservation des données ».

« Un service de qualité ne peut être assuré que si les ressources humaines sont engagées, motivées et mises dans des conditions de compétitivité et de performance », a-t-il souligné.

Voir aussi

pds-23-05-2014_08.05.44

PROBLEME DE LEADERSHIP, NON-RENOUVELLEMENT DES INSTANCES DE BASE… L’affaire Karim divertit le Pds

Depuis l’arrivée du Président Sall au pouvoir et le déclenchement subséquent de la traque des …