Accueil / SANTE / La consommation de café ‘’en aucun cas’’ à l’origine de troubles digestifs

La consommation de café ‘’en aucun cas’’ à l’origine de troubles digestifs

La consommation de café ne peut ‘’en aucun cas’’ être la cause de certaines pathologies digestives, selon le comité scientifique d’Ignite café qui récuse le fait que le café soit souvent incriminé dans les troubles digestifs tels que le reflux gastro-œsophagien (RGO).

Dans un communiqué transmis à l’APS, les scientifiques d’Ignite Café indiquent que la consommation à jeun de café, peut déclencher, chez certains sujets qui en souffrent, le RGO avec un moindre effet si le café est décaféiné.

‘’Ignite’’ (enflammer en anglais) mène, depuis quelques mois, une campagne consistant à informer, éduquer et communiquer sur le café en rapport avec la santé. Celle-ci s’adresse principalement à la communauté scientifique et médicale sénégalaise.

Selon ses initiateurs, il s’agit de mettre à la disposition des professionnels de la santé et des étudiants en médecine sénégalais, les informations et rapports d’études scientifiques relatifs au café et à la santé.

‘’Le café est souvent incriminé dans la dyspepsie (trouble proche du RGO), les ulcères gastroduodénaux et la colopathie fonctionnelle qui est un trouble de la motricité du gros intestin’’ note le texte.

S’agissant de la dyspepsie non ulcéreuse caractérisée par des douleurs de la partie supérieure de l’estomac et des difficultés de digestion, le comité scientifique confie qu’aucune relation sérieuse n’a non plus été établie avec le café.

Quant aux ulcères gastroduodénaux, le texte note ‘’qu’ils sont pour la plupart liés à une infection par une bactérie nommée ‘’Helicobacter pilori’’, précisant qu’aucune relation n’a été établie entre cette bactérie et la consommation de café.

Par ailleurs, ajoute la même source, le café intervient peu sur les mécanismes à la base des ulcères gastroduodénaux, parce qu’il en modifierait de façon transitoire et réversible la perméabilité de la paroi gastrique.

‘’Ainsi que le passage des aliments de l’estomac à l’intestin’’, indique le communiqué, précisant que ‘’cela n’aurait aucun effet sur la sécrétion acide de l’estomac’’.

Selon le comité scientifique d’Ignite café, des études épidémiologiques menées notamment dans les pays scandinaves et en Italie n’ont montré aucune relation entre le café avec ou sans caféine et le risque d’ulcère.

‘’Elles ont plutôt retrouvé des facteurs favorisants bien connus tels le tabac et le stress’’, révèle le texte.

Par contre, pour la colopathie fonctionnelle, il est indiqué que le café, en augmentant la motricité du colon chez certains sujets, pourrait stimuler la sensibilité chez d’autres sujets souffrant de colopathie fonctionnelle.

‘’Cependant, aucune relation n’a été clairement établie entre les deux et, il peut, par contre, améliorer la constipation par ce mécanisme’’ ajoute le communiqué.

Aps

À voir aussi

Chirurgie cardiaque au Sénègal : Des morts de trop !

Il y a trop de morts en chirurgie cardiaque dans les hôpitaux sénégalais. Le taux …

«Les maladies du cœur sont la première cause de mortalité au Sénégal» 

 Au Sénégal, les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de mortalité. Ces maladies peuvent être …