Accueil / Education / La convention IDYAL-PSE-J vise à créer des emplois (MINISTRE)

La convention IDYAL-PSE-J vise à créer des emplois (MINISTRE)

La convention de partenariat entre le Programme sénégalais d’entrepreneuriat des jeunes créateurs d’entreprises (PSE-J) et le groupe Idyal vise à créer le maximum d’emplois pour la jeunesse diplômée, afin de cibler les secteurs clés du Plan Sénégal émergent (PSE), a soutenu, lundi à Dakar, Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

‘’L’idée c’est de créer le maximum d’emplois pour la jeunesse sénégalaise de manière plus spécifiquement pour la jeunesse diplômée qui n’a pas reçu la formation appropriée. Cette jeunesse qui a reçu une formation générale, l’idée est de la renforcer’’, a souligné M. Niane, en présidant la signature de convention de partenariat entre le PSE-J et le goupe Idyal. 

Selon Mary Teuw Niane, ‘’cette convention entre dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme‘’ en alignant des formations de l’enseignement supérieur avec les besoins de l’économie du Sénégal’’ qui est une des 17 réformes’’ du PSE.

‘’Nos diplômés, c’est une richesse brute qu’il faut transformer pour que le Sénégal puisse avoir des petites et moyennes entreprises qui vont démultiplier le nombre d’emplois’’, a ajouté le ministre.

Cette convention de partenariat consiste, selon Yayah Diallo,
directeur général Idyal ‘’ à appuyer le PSE-J dans toutes les phases du projet notamment : la sélection des candidats, la formation dans les modules TIC et Qualité, le développement personnel des participants, l’entrepreneuriat et les aspects juridiques, la gestion d’une couveuse’’.

Les jeunes sénégalais ayant au moins un Bac+2, porteurs d’un projet de création d’entreprise peuvent, selon le document, soumettre leurs projets et une vidéo de deux minutes sur la plateforme [http://psej.net/index.php/la-formation/candidature-2015/form1->http://psej.net/index.php/la formation/candidature-2015/form1].

Une fois sélectionnés, ils feront formés (en présentiel et en distanciel) puis accompagnés dans la gestion de leurs jeunes entreprises par des couveuses pendant 18 mois.

En présence de Ibrahima Wade, directeur de suivi du PSE, le professeur Aminata Sall Diallo, chef du Programme sénégalais d’entrepreneuriat des jeunes créateurs d’entreprises (PSE-J), a précisé que ‘’ce programme va être lancé en fin octobre et les cours vont démarrer le 2 novembre’’.

‘’Il y a une phase d’immersion avec un stage de 6 mois obligatoires au Sénégal ou à l’étranger et une autre phase où ces jeunes vont être aidés à faire un business plan’’ a-t-elle ajouté.

À voir aussi

Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Le Soleil- Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a lancé, hier, la phase …

Validation de la lettre de politique sectorielle de l’enseignement supérieur, lundi

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise, lundi à partir …