Accueil / ECONOMIE / LA FAO VA SE CONCENTRER SUR L’INTÉGRATION DES APPROCHES AGROÉCOLGIQUE SUR LE TERRAIN, SELON SON DG

LA FAO VA SE CONCENTRER SUR L’INTÉGRATION DES APPROCHES AGROÉCOLGIQUE SUR LE TERRAIN, SELON SON DG

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) va se concentrer dans son prochain exercice biennal sur l’intégration des approches agroécolgiques sur le terrain en sa basant sur ses travaux en cours en matière d’agriculture durable et intelligente face au climat, a annoncé jeudi son directeur général, José Graziano Da Silva.

‘’Dans le prochain exercice biennal, nous nous concentrerons sur l’intégration des approches agroécologiques sur le terrain, en nous basant sur les travaux en cours de la FAO en matière d’agriculture durable et d’agriculture intelligente face au climat’’, a-t-il notamment indiqué.

Le directeur général de la FAO s’exprimait par vidéoconférence à l’ouverture, dans la capitale sénégalaise, des travaux d’une rencontre régionale sur « l’agro-écologie pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique sub-saharienne.

La rencontre, qui se tient jusqu’à vendredi à l’initiative de la FAO et de ses partenaires, a enregistré la participation de plus de 300 participants, en provenance de 25 pays, représentants des producteurs et mouvements sociaux, le secteur privé, le monde universitaire et les instituts de recherche agronomiques.

Des représentants de peuples autochtones ainsi que des communautés de base, de l’Afrique sub-saharienne et des autres continents prennent part à la rencontre.

‘’Nous devons construire des plateformes de renforcement des capacités et d’échange de connaissances’’, a dit le directeur général de la FAO dans son allocution.

‘’Nous allons également promouvoir la coopération Sud-Sud pour partager des approches et technologies prometteuses’’, a-t-il ajouté.

M. Da Silva a en outre assuré que son organisation ‘’est prête’’ à apporter son assistance, afin de trouver des solutions aux défis auxquels sont confrontés les systèmes alimentaires mondiaux.

‘’En travaillant ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à un avenir durable qui ne laisse personne derrière, et devenir la génération faim zéro’’, a-t-il souligné.

La conférence, ont expliqué les organisateurs, va permettre aux participants de partager leurs expériences dans ce domaine et de « faire un état des lieux des pratiques agro-écologiques dans le contexte africain ».

Elle donnera aussi aux participants l’occasion d’ »identifier les contraintes et opportunités » du thème choisi, en plus de « recueillir les attentes » des pays représentés.

Share This:

À voir aussi

SECTEUR NUMERIQUE L’OPTIC vend son expertise

Le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP), en collaboration avec l‘Organisation des Professionnelles des …