21 avril, 2014
Accueil » People » La finale de Miss Monde impossible à Bali
La finale de Miss Monde impossible à Bali

La finale de Miss Monde impossible à Bali

Les organisateurs du concours de beauté Miss Monde ont indiqué mardi qu’il était « impossible » de tenir la finale à Bali et en appellent aux autorités indonésiennes pour que l’épreuve se déroule près de Jakarta, comme c’était prévu avant des manifestations de protestation.

Le concours 2013 devait à l’origine avoir lieu aux abords de la capitale indonésienne mais les premières épreuves ont été déplacées à Bali, île hindouiste dans le plus grand pays musulman de la planète, après la tenue de plusieurs manifestations de musulmans radicaux notamment, opposés à cet événement.

« Je crois que les gens peuvent comprendre à quel point il serait difficile de tout transférer à Bali », a déclaré à l’AFP Nana Putra, du groupe de médias MNC, qui est en charge de la retransmission télévisée ainsi que de l’organisation locale du concours.

« Disposer d’un lieu (pour la finale, prévue le 28 septembre) et de suffisamment de chambres d’hôtel est impossible alors qu’on aura l’APEC » quasiment au même moment.

Des centaines de journalistes et de personnalités politiques sont attendus à Bali, dès avant le sommet de Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) qui démarre début octobre.

Les organisateurs veulent rencontrer les autorités cette semaine, a indiqué Nana Putra, sans donner de date exacte. Elle a précisé qu’ils disposaient d’un lieu, en Indonésie, sur lequel se replier, a-t-elle ajouté, là aussi sans détail supplémentaire.

Des cochonneries et de la pornographie

La semaine dernières des milliers de musulmans radicaux ont dénoncé ce concours, qui promeut selon eux « des cochonneries et de la pornographie ». La compétition Miss Monde a également été critiquée par des musulmans modérés, des ministres, des membres du clergé musulman et des organisations de défense des droits de l’Homme.

Quelque 700 personnes, des sympathisants du groupe radical Hizbut Tahrir Indonesia, manifestaient encore mardi près des bureaux du gouverneur de Java ouest, à Bandung.

Avant l’été, les organisateurs avaient promis qu’il n’y aurait pas d’épreuves en maillots de bain, réitérant ainsi un engagement pris il y a un an, lorsque l’Indonésie avait accepté d’accueillir les épreuves.

La plupart des 240 millions d’Indonésiens pratiquent un islam modéré. Bali, qui est un des hauts lieux du tourisme en Asie, est habituée à voir défiler des hordes de touristes étrangers, en tenue légère le plus souvent.

L’Indonésie avait dû annuler l’an dernier un concert de Lady Gaga, après une levée de boucliers d’islamistes choqués par les tenues très déshabillées de la star qu’ils avaient qualifiée de « satanique ».

7sur7.be