arton44646

LA FONDATION LALLA SALMA PRÊTE À FINANCER UNE « MAISON DE VIE » POUR MALADES DU CANCER À DAKAR

La Fondation Lalla Salma contre le cancer, du nom de la princesse royale du Maroc, est prête à financer la construction et l’équipement d’une « Maison de vie » à Dakar, qui hébergerait des malades du cancer et leurs accompagnants venus de l’intérieur du pays, a appris l’APS, jeudi, à Dakar.

« Les Marocains sont prêts à financer la construction de cette infrastructure avec toutes les commodités et équipements nécessaires à son fonctionnement, la seule contribution demandée c’est la disponibilité d’un terrain dans l’agglomération de Dakar », a rapporté vice-président de la Fondation Servir le Sénégal, Alioune Badara Sall.
Il rencontrait la presse, à l’issue des travaux de la Commission mixte entre les deux Fondations, à travers laquelle les deux parties comptent convenir d’un Plan d’action contre le cancer, de concert avec le ministère de la Santé et de l’Action sociale.
« Il me semble plus probable d’envisager l’édification de la structure à Guédiawaye (dans la grande banlieue dakaroise), puisque à court terme, les activités thérapeutiques contre le cancer seront pour l’essentiel concentrées à l’hôpital Dalal Jamm de la localité », a indiqué le vice-président de la Fondation Servir le Sénégal.
L’utilité de cette « Maison de vie » se justifie au regard des difficultés des malades du cancer, souvent obligés de suivre de longs traitements au sein de structures spécialisées de la capitale, sans être assurés de trouver un hébergement avec leurs accompagnants, a déclaré Alioune Badara Sall.
« Le plus souvent venant de l’intérieur du pays, les patients n’ont pas toujours les conditions d’hébergement adéquates à Dakar », ce qui « peut causer une rupture dans le suivi rigoureux du traitement de longue durée », a-t-il souligné.
Les Marocains, confrontés à ce problème, qui se traduit notamment par des malades du cancer « perdus de vue », ont eu recours à des « Maisons de vie » pour héberger les patients et leurs accompagnants durant tout le traitement.
La Fondation Lalla Salma contre le cancer, qui peut se targuer d’une expérience, d’une expertise et une capacité d’intervention « reconnues au niveau internationale, est prête à accompagner le Sénégal dans la lutte contre le cancer à travers le partenariat avec la Fondation Servir le Sénégal », a assuré le chef de la délégation marocaine, le docteur Toussef Khazraji.
Le plan convenu entre les deux Fondations porte également sur plusieurs projections et lignes d’action en matière de lutte contre le cancer, a-t-il ajouté.
Il s’agit d’une campagne de sensibilisation, de dépistage et de prise en charge précoce pour le cancer du col de l’utérus, la formation du personnel, l’appui en matériels et équipements nécessaires pour les centres spécialisés.
Des spécialistes des deux pays ont pris part, durant deux jours, aux travaux de la commission mixte pour identifier des domaines d’actions prioritaires dans le Plan d’action engagée par les deux Fondations.
La Fondation Lalla Salma contre le cancer avait reçu, en mai dernier, la visite de la Première dame du Sénégal, Marième Faye Sall, par ailleurs présidente de la Fondation Servir le Sénégal.

Voir aussi

telechargement

VERS LA CRÉATION DE CHAMBRES D’AGRICULTURE DU SÉNÉGAL (CAS)

Le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural est en train de travailler à la …