Accueil / ACTUALITES / La Gambie et trois autres équipes africaines en huitième de finale de la Coupe du monde Junior

La Gambie et trois autres équipes africaines en huitième de finale de la Coupe du monde Junior

En dominant respectivement le Portugal (2:1) et le Canada (2:0), la Gambie et le Congo ont rejoint la Zambie et le Nigeria en huitièmes de finale. L’Afrique s’impose donc comme la grande gagnante de ce premier tour, puisque ses quatre représentants se sont qualifiés pour la suite de la compétition. Vainqueur (2:1) de la Nouvelle-Zélande, le Mexique est la seule équipe à avoir remporté ses trois premiers matches. Le Chili et l’Autriche, qui étaient d’ores et déjà assurés d’être présents au second tour, se sont séparés sur un score nul et vierge.
On connaît désormais le tableau complet des huitièmes de finale. Grand perdant de la journée, le Costa Rica échoue aux portes de la qualification suite aux victoires des Africains. Le Canada affiche pour sa part un bilan extrêmement modeste. De fait, la sélection du Grand Nord Blanc est la seule à ne pas avoir inscrit le moindre but. Le pays hôte est donc éliminé dès le premier tour de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, ce qui ne s’était plus vu depuis Malaisie 1997.

Le Portugal piqué au vif

Réduits à dix à une demi-heure de la fin, les Bébés Scorpions de Gambie n’en ont pas moins surpris une équipe portugaise fortement remaniée ainsi que ses 30 000 supporters au Stade Olympique de Montréal. Les Lusitaniens prennent pourtant le meilleur départ en ouvrant le score dès la 20ème minute sur une belle reprise de la tête du milieu de terrain d’origine congolaise Feliciano Condesso, suite à une sortie très approximative du gardien gambien.

Mais les Africains continuent à se créer des occasions et leur persévérance est récompensée juste avant la pause quand Ous Jallow égalise sur penalty, au grand dam des supporters portugais. Sachant qu’un résultat nul qualifiait les deux équipes, on pouvait s’attendre à ce que l’intensité de la rencontre baisse sensiblement en seconde période. C’était compter sans l’exclusion de Ken Jammeh à la 59ème minute pour un tacle particulièrement violent sur Andre Marques. Gravement touché suite à ce choc, le défenseur portugais pourrait être contraint de déclarer forfait pour la suite de la compétition.

Cet incident réveille les deux formations. Quelques instants plus tard, la Gambie passe tout près de prendre l’avantage quand Sainey Nyassi se présente seul face au gardien portugais, mais son tir passe à côté. Ce n’est que partie remise : à la 68ème minute, Abdoulie Mansally expédie un coup-franc brossé dans la surface de réparation. Son centre ne trouve personne, mais le ballon termine sa course au fond des filets, au second poteau. Les deux équipes ont désormais rendez-vous à Edmonton, où la Gambie affrontera l’Autriche le 11 juillet. Le lendemain, le Portugal y défiera le Chili.

Pendant ce temps à Edmonton, le Mexique avait choisi de laisser six titulaires au repos, dont le jeune Giovanni Dos Santos. Cela n’a pas empêché les Aztèques de s’imposer face à la Nouvelle-Zélande, grâce à deux buts signés Christian Bermudez et Osmar Mares. Sauvés à de nombreuses reprises par leur gardien Jacob Spoonley, les Kiwis inscrivent à quelques minutes du coup de sifflet final leur premier but en Coupe du Monde U-20 de la FIFA, par l’intermédiaire de Jack Pelter. Malheureusement pour eux, les Océaniens quittent la compétition sans avoir marqué le moindre point. De son côté, le Mexique termine à la première place du Groupe C, ce qui lui vaudra de retrouver le Congo le 12 juillet à Montréal, pour un huitième de finale qui s’annonce passionnant.

Le Canada sort par la petite porte

En entrant sur le terrain, les Canadiens savaient que seule une victoire par trois buts d’écart leur permettrait de poursuivre leur route dans cette Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Placés au pied du mur, les Canucks ont livré leur meilleur match, mais en dépit du soutien inconditionnel de leurs supporters, ils n’ont jamais réussi à trouver la faille dans la défense des champions d’Afrique.

Les Congolais savaient quant à eux qu’une victoire leur assurerait une place en huitième de finale. Le sort de la rencontre bascule à la demi-heure de jeu, lorsque Gracia Ikouma dévie le ballon de la tête sur Ermejea Ngakosso, qui place une reprise de volée peu orthodoxe au fond des filets. Une demi-heure plus tard, les quelques supporters congolais présents ont de nouveau l’occasion de s’enthousiasmer : Gracia Ikouma, encore lui, élimine deux défenseurs et porte la marque à 2:0.

Les malheurs des Canadiens ne sont pas terminés. A la 73ème minute, le gardien Asmir Begovic est exclus pour une faute de main en dehors de sa surface de réparation. Son remplaçant, le milieu de terrain Jonathan Beaulieu-Bourgault, assure brillamment l’intérim, mais n’empêche pas le Canada de devenir la première équipe organisatrice de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA à quitter la compétition sans avoir inscrit le moindre but. Du jamais vu en 30 ans de compétition ! Grâce à ce succès, le Congo franchit le premier obstacle, mais les hommes d’Eddie Hudanski n’auront sans doute pas la partie facile face au Mexique.

Le Chili et l’Autriche, qui avaient déjà assuré l’essentiel lors des deux premières journées, se sont séparés sur un score nul et vierge à Toronto. Visiblement très éprouvés par leurs précédents exploits, les Chiliens ont souvent eu la maîtrise du ballon, même si les Autrichiens se sont sans doute créé les meilleures occasions. Les Sud-Américains vont maintenant devoir récupérer avant de se mesurer au Portugal. L’Autriche, qui ne s’était plus qualifiée pour le second tour d’une compétition de la FIFA depuis la Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982, donnera la réplique à la Gambie.


À voir aussi

Procès de Khalifa Sall : la réquisition du Procureur attendu ce vendredi

REWMI.COM Aujourd’hui, le procès du premier magistrat de Dakar Khalifa Sall et de ses 7 …

Démission du Président Zuma et élection de Ramaphoza Cette leçon qui nous vient de l’Afrique du Sud

Ce mercredi, un évènement rare s’est produit en Afrique du Sud : le Président Jacob …