POLITIQUE

LA LD FÊTE SES 35 ANS Mamadou Ndoye dresse les hauts faits politiques de la Gauche

  • Date: 11 juillet 2016

La Ligue démocratique (Ld) a célébré, ce week-end, ses 35 ans d’existence. Une occasion pour les Jallarbistes de revenir sur le rôle de premier plan que la Gauche a joué dans le landerneau politique sénégalais.
À l’occasion de la célébration des 35 ans d’existence de son parti, Mamadou Ndoye, Secrétaire général de la LD est revenu sur le rôle de premier plan que la Gauche a joué dans la conscientisation des populations et les luttes démocratiques et sociales. « Aujourd’hui, notre parti a un devoir, avec les partis de Gauche. C’est celui de ne pas sombrer. Nous restons la lueur d’espoir pour que notre pays ne sombre pas. Il faut renforcer ses bases, gagner une large frange de la population, pour devenir la flamme qui va éclairer le Sénégal. C’est ça notre devoir et nous devons l’accomplir », a déclaré Mamadou Ndoye. À ceux qui se demandent toujours ce que les partis de gauche ont apporté au pays, le leader de la LD dresse avec fierté les hauts faits politiques des forces de gauche qui ont commencé à se battre quand personne n’osait le faire. « Les forces de gauche ont beaucoup apporté à notre pays. Il y a une époque où il y avait le parti unique… Il y a une époque où, aucun syndicat indépendant de ceux contrôlés par le pouvoir n’était accepté. Il y a une époque où aucune presse en dehors de celle du pouvoir n’était tolérée. En ce moment-là, seuls les hommes et les femmes valeureux ont osé s’organiser en partis politiques, créer des syndicats, des organes de presse (des partis de gauche étaient dans la clandestinité et éditaient des journaux clandestinement). Ce sont eux qui ont ouvert la démocratie dans notre pays, et qui ont fait qu’aujourd’hui, n’importe qui peut créer un parti, un syndicat ou un organe de presse. Ce sont ces changements et transformations vitales à notre pays, que nous avons (la gauche) apportés », explique-t-il.

Rahmatoulahi Bouchra KEBE (Stagiaire)

1 Comments

  1. En effet la gauche a été à l’avant garde de tous les combats pour l’émancipation sur, la porteuse d’idée novatrice . Mais aujourd’hui les populations ne croient plus aux idées de la gauche, à la lutte, aux sacrifices. Il n’y a plus de milantisme. Les sénégalais ne croient qu’à l’argent c’ st pourqoui ils n’écoutent plus la voix de la gauche. C’est dommage.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15