téléchargement (1)

La loi de la majorité impose la liste du Fpdr

Après 48 heures d’intenses négociations, force est de constater que le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) et la nouvelle Alliance de l’opposition, composée de l’Union nationale pour le peuple (Unp) de Souleymane Ndéné Ndiaye, Les démocrates réformateurs (Ldr) de Modou Diagne Fada, le Mpd/Liguey d’Aliou Sow etc., ne déposeront pas une liste unique de plénipotentiaires à l’instar de la coalition au pouvoir. Que faire alors ? Une question qui s’adresse au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, qui, en réalité, ne dispose que d’un baromètre pour départager les deux camps. À savoir la loi de la majorité, seule loi qui vaille en démocratie. Et si l’on se réfère aux dernières joutes électorales, ce sont les partis du Fpdr qui caracolent en tête d’autant que l’écrasante majorité des partis de la nouvelle alliance n’ont jamais pris part à une échéance électorale. D’ailleurs, Abdoulaye Daouda Diallo aurait pu nous épargner cette farce en demandant tout simplement à Souleymane Ndéné Ndiaye & Cie de se ranger derrière le Fpdr. Mais, en bon politique, il a préféré étaler sur la place publique les profondes dissensions de ces deux coalitions de l’opposition qui techniquement ne peuvent pas s’accorder sur un schéma car disposant d’agendas totalement  divergents.

Voir aussi

telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement …