Accueil / ACTUALITES / La magistrature endeuillée- La Crei renvoie le procès de Tahibou jusqu’à aujourd’hui

La magistrature endeuillée- La Crei renvoie le procès de Tahibou jusqu’à aujourd’hui

 Henry Grégoire Diop, président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), a renvoyé, hier, le procès de Tahibou Ndiaye et ses coinculpés, jusqu’à aujourd’hui 10 heures. La décision intervient après que la Cour a été informé du décès de la magistrate Aïssata Bâ Faye.

La mauvaise nouvelle est tombée, hier, un peu après 11 heures, alors que la cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) était en train d’auditionner l’expert Amadou Kane, désigné par la commission d’instruction de la Crei pour gérer les biens de l’ancien directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye. Le Président de la Cour, Henry Grégoire, a stoppé le substitut du procureur spécial qui posait des questions au témoin. Et c’est pour l’informer de la mauvaise nouvelle. «Monsieur le Procureur spécial, on vient juste de nous annoncer une mauvaise nouvelle. La magistrate Aïssata Bâ Faye est décédée, ce matin, (hier)», a dit Henry Grégoire Diop, avant d’informer que toutes les autres audiences ont été suspendues jusqu’à demain (aujourd’hui) et qu’ils ne pouvaient se permettre d’être la seule juridiction qui tient une audience. La défunte magistrate, reconnue par ses voiles, se présentait régulièrement à la salle 1 du palais de justice de Dakar qui abrite le tribunal des flagrants délits de Dakar. Que la terre lui soit légère !

C M. SARR

À voir aussi

CONSOMMER LOCAL- La fausseté des Dirigeants

Face à une difficulté de faire fructifier la production végétale, animalière, halieutique et agricole locale …