ACTUALITES

La mer détruit des maisons à Guet Ndar

  • Date : 27 août 2015

L’alerte est donnée par le site «ndarinfo» : la mer charge Guet-Ndar, plusieurs maisons détruites et des vies en danger. Selon le site en question, la tension et la peur montent à Guet-Ndar après la furie des vagues qui s’est abattue sur le quartier des pêcheurs, avant-hier nuit. Plusieurs maisons ont été détruites. La même source signale que des manœuvres nocturnes ont permis de récupérer des pirogues que les vagues allaient emporter vers l’infini océan. Non sans rappeler que le même drame environnemental s’est produit il y a quelques mois à Goxu Mbathie. Les sinistrés en proie en d’énormes difficultés ont été recasés dans des tentes de fortune.

Dans la vidéo qui accompagne cette alerte, les images sont saisissantes : la mer agitée est à moins de 5 mètres des portes des maisons. Makhou Sène, notable à Guet-Ndar y explique que depuis que le canal de délestage a été créé pour solutionner les problèmes d’inondations, cela a fini par devenir un problème parce que ce sont leurs maisons qui sont menacées. «On est dans le désarroi. C’est pareil dans Guet Ndar et ça menace même les cimetières, c’est encore pire à Gokhou Mbathie. On ne dort plus. Notre problème, c’est où habiter, parce qu’on n’a pas où aller. Tôt ou tard la mer va prendre nos maisons», s’écrie-t-il.

Il souligne que «des experts disent même que d’ici 50 ans Guet Ndar va disparaître. L’Etat le sait, mais ne fait rien. Et pourtant, c’est à l’Etat de sécuriser notre cadre de vie. Aucune autorité n’est venue s’enquérir de l’état dans lequel nous nous trouvons». M. Sène estime que «ce n’est pas une question politique, mais une question de sécurité des populations qui incombe au chef du pouvoir qu’on a élu. On demande au président de la République de prendre à bras-le-corps ce problème. Ce problème a eu lieu dans le passé. Du temps des colons, on avait érigé un mur en 1934. En 1968 aussi, on avait érigé un mur». Sera-t-il entendu ?

Le Populaire

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15