ECONOMIE

La météo: un facteur décisif dans la gestion des risques

  • Date: 29 juin 2016
Une plateforme dédiée à la gestion des risques agricoles a été présentée à  Dakar, avec l’ambition d’accompagner les pays membres du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique  dans l’élaboration d’actions harmonisées qui leur permettraient de faire face aux variations de rendements induites principalement par la pluviométrie.
 Cette Plateforme pour la gestion de ces risques vise à « fournir un appui technique aux gouvernements dans l’élaboration d’un plan d’action selon une approche harmonisée », a expliqué son responsable, Jésus Anton. »Dans chaque pays, le processus PARM vise à intégrer la gestion des risques agricoles dans toutes ses dimensions dans les stratégies de développement agricole et rurale’’, a-t-il indiqué à l’ouverture d’un atelier de trois jours dont le but est de permettre aux participants de discuter des outils jugés les plus pertinents, pour une meilleure gestion des risques agricoles. D’où l’idée de conduire des études d’évaluation des risques agricoles, les organisateurs projetant d’identifier, sur cette base, les prochaines étapes du processus PARM au Sénégal.Une étude sur l’évaluation des risques dans le secteur agricole, présentée au cours de cette rencontre, désigne la météo comme le « facteur décisif » des risques liés à la production agricole et animale. Les précipitations irrégulières, l’arrêt précoce des pluies, l’arrivée tardive des pluies ou une sécheresse prolongée en constituent les facteurs-clés, selon ses auteurs.
 De manière générale, l’irrégularité des précipitations ou la sécheresse provoquent des baisses d’environ 50% des rendements agricoles, tandis que les animaux ravageurs, notamment les criquets pèlerins, aggravent cette baisse de 25%, note la même source.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15