La pâtisserie au service du manger local

En juin 2014, le chef du gouvernement déclarait, au sortir d’un conseil interministériel sur le consommer local, que «la promotion des produits locaux est une priorité du gouvernement du Sénégal et elle retient toute l’attention de Macky Sall, président de la République». Apparemment le manger local plaît de plus en plus. Pour preuve, le ministre du commerce Alioune Sarr, a pris connaissance de nouveaux produits glaciers et pâtissiers initiés par le pâtissier Mohamed Hussein. Il s’agit de produits réalisés à base  de ‘’Café Touba’’, de ‘’Kinkéliba’’, de ‘’Niamby’’ (Manioc), de ‘’Patasse’’ (la Patate Douce), de ‘’Tiguadégué’’ (la pate d’arachide), de Mango (la Mangue). Ces créations de   pâtissiers  et glaciers à base de produits locaux offrent une large gamme de services associés adaptés à souhaits et attentes des consommateurs sénégalais en particulier et africains en général.  Conscient des enjeux économiques qui sous tendent ces programmes, le MIMS a soutenu le ministre,  a voulu honorer cette initiative et décidé d’apporter une valeur ajoutée aux produits locaux dans le  cadre du développement, de la diversification et de la valorisation des produits du terroir.  Un aspect,   dit-il, qui devient de plus en plus une nécessité économique et qui figure en bonne place dans les programmes «Bay Dunde» et «Dunde LingayBay» du Président de la République, Son Excellence Macky Sall.  Ainsi a-t-il invité ’ les promoteurs et hommes d’affaires à s’inspirer du modèle MIM’S pour proposer d’autres plaisirs culinaires, afin de valoriser davantage nos produits (…) tirant l’émergence solidaire et juste du Sénégal. Rappelant les objectifs du PSE, M. Sarr a estimé qu’il faut faire preuve d’audace et d’innovation pour les atteindre.

Salamraky

Voir aussi

MODERNISATION DU MARCHÉ SANDIKA Des commerçants craignent un problème d’espace

  Des commerçants du marché ‘’Sandika de Pikine’’ ont salué, mardi, le projet de modernisation …