Accueil / ACTUALITES / La presse se souvient de Dabakh

La presse se souvient de Dabakh

Les journaux rendent hommage à l’ancien khalife général des Tidianes, Abdoul Aziz Sy Dabakk, disparu il y a 14 ans et abordent en même temps divers autres sujets d’actualité.
Il y a 14 ans, le 14 septembre 1997, disparaissait El hadj Abdoul Aziz Sy Dabakh, grand marabout, fervent partisan de la paix, qui vouait aussi un respect à la République et à sa bonne marche.

Abdoul Aziz Sy, né en 1904 à Tivaouane. Il est le fils de Seydi Hadji Malick Sy et de Sokhena Safiétou Niang. Il devient troisième khalife de la confrérie Tidiane le 13 mai 1957, après les décès rapprochés des Khalifes Seydi Ababacar Sy et Sérigne Mouhamadou Mansour Sy.

‘’Si Dabakkh était là….’’, titre Le Populaire. ‘’Si Mame Abdou était toujours parmi nous, il allait rappeler à ceux qui nous dirigent l’obligation de répondre aux attentes du peuple’’, répond dans le même journal, le professeur Abdoul Aziz Kébé.

Pour Le Quotidien, ‘’la lumière de Dabakh manque au Sénégal’’. ‘’Il est incontestablement l’un des guides religieux qui ont le plus marqué le Sénégal de leur vivant. Même 14 ans après sa disparition, Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh semble plus que jamais vivant. De par ses enseignements, l’homme continue toujours de jouer le rôle de régulateur social, qui était sa mission sur terre’’.

‘’Il était une foi… Dabakh’’, se rappelle Enquête qui souligne que ‘’chaque fois que les nuages s’amoncellent sur le Sénégal, les esprits se tournent vers Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh. Un homme de vérité et de consensus, arraché à l’affection du pays il y a 14 ans jour pour jour’’. Pour La Tribune, ‘’14 ans après sa disparition, Mame Dabakh toujours présent’’.

Outre cet hommage, d’autres sujets sont au menu des journaux. L’Observateur ouvre ses colonnes au journaliste français Vincent Hugeux, suite aux révélations de Robert Bourgi. ‘’Bourgi m’avait tout raconté en 2006, c’est un manipulateur’’, selon Hugeux.

Le journal Enquête s’intéresse à la vente de la troisième licence de télécom et affiche à sa une : ‘’les 100 milliards de Sudatel introuvables’’. Selon une révélation de Wikileaks, cité par Enquête, ‘’personne ne sait où ont fini les 200 millions de dollars de Sudatel’’.

Le journal Le Quotidien revient sur son information de mardi au sujet de l’arrestation de Karim au Maroc en possession de drogue d’après Wilileaks et titre : ‘’la fumée de l’affaire Karim Wade’’. Le ministre d’Etat a ‘’démenti sans rien prouver’’, selon Le Quotidien.

‘’Il n’a même pas hésité à nier la réalité du câble de Wikileaks, comme pour l’exorciser. Mais Karim Wade dont les douaniers de l’aéroporté se plaignent des privilèges exorbitants dont jouit son jet privé n’a aucune piste pouvant l’exonérer des accusations des Américains’’, écrit le journal.

A sa une Le Soleil affiche : ‘’tronçon Patte-d’Oie-Cambérène : une station d’épuration pour éradiquer les inondations’’.

De son côté, Walfadjri signale un scandale foncier à Podor (Nord) et titre : ‘’des Italiens font main basse sur 20 mille hectares de terres’’. Selon le journal, ‘’le PCR est accusé d’avoir empoché 500 millions de francs’’.

En politique, Sud Quotidien fait état d’un ‘’consensus’’ des acteurs au sujet de la revue du Code électoral.

Aps

À voir aussi

Le commandant du bateau Aline Sitéo Diatta est mort

Une triste nouvelle pour la marine marchande. Le commandant du bateau Aline Sitéo Diatta, Laurent …

African leadership Awards à Paris: Un franc succès !

La deuxième édition des African Leadership Awards a tenu toutes ses promesses. C’est dans le …