Accueil / ACTUALITES / La Raddho dit «gracias» à Jammeh
Le président gambien, Yahya Jammeh. © Reuters

La Raddho dit «gracias» à Jammeh

La décision de Yahya Jammeh est saluée par les Organisations de défense des droits de l’Homme. La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho) se félicite des «récentes mesures prises par le gouvernement gambien allant dans le sens du respect des droits humains».

Dans un communiqué, la Raddho salue la grâce accordée à tous les prisonniers reconnus coupables de «trahison» entre 1994 et 2013, la libération des parents et proches des personnes accusées d’avoir fomenté un coup d’Etat contre le régime en place en décembre 2014 et surtout des 236 prisonniers de diverses nationalités, dont 26 Sénégalais. Parmi lesquels, Saliou Niang, condamné à mort en Gambie. «Ces mesures sont constructives et favorisent la réconciliation nationale. Aussi, la Raddho exhorte l’Etat gambien à s’inscrire définitivement dans le sillage du renforcement de la démocratie et de la consolidation de l’Etat de droit, de la de paix, de la stabilité, de la sécurité nationale et sous-régionale», avance Aboubacry Mbodji, secrétaire général de la Raddho.

Le Quotidien

À voir aussi

Non-paiement de sa consignation : Khalifa Sall noir de colère

La journée de Khalifa Sall n’a pas été joyeuse, jeudi dernier, après que la Cour …

Cambriolage : le domicile d’un ministre visité par des voleurs

Les malfaiteurs ont encore frappé très fort dans le pays. Cette fois-ci, ils ont jeté …