Accueil / ECONOMIE / La région de Kaffrine aura besoin de 50 mille moutons pour la Tabaski

La région de Kaffrine aura besoin de 50 mille moutons pour la Tabaski

Les ménages vivant dans la région de Kaffrine (centre) auront besoin d’environ 50 mille moutons pour la prochaine fête musulmane de Tabaski ou Aïd-el-kébir, a indiqué Diarra Diakhaté Diop, le chef du service régional de l’élevage. Les besoins de la région étaient estimés à 44 mille moutons lors de la dernière fête de Tabaski, puis à 4à.300 lors de l’avant-dernière Tabaski, a t-elle rappelé lors d’une réunion administrative sur les préparatifs de l’Aïd-el-kébir. Une bonne partie des 50 mille moutons dont ont besoin les ménages cette année seront commercialisés dans le nouveau marché à bétail de Birkilane, mais aussi à Missira et d’autres marchés hebdomadaires au bétail de la région, selon Mme Diop. »Kaffrine est une zone importante en matière d’approvisionnement en moutons pour les régions du centre du pays », a-t-elle souligné. « On y reçoit des moutons en provenance de la Mauritanie et du Mali. Des ménages gambiens viennent se ravitailler ici. »Selon le chef du service régional de l’élevage, les collectivités locales de la région pris l’engagement d’aménager elles-mêmes points de vente de moutons, à quelques jours de la fête de Tabaski prévue dans la seconde quinzaine de septembre. La Police et la Gendarmerie vont assurer la sécurité autour des marchés au bétail, selon Mme Diop. A la réunion présidée par le gouverneur de Kaffrine, Moustapha Dieng, ont participé des représentants d’organisations d’éleveurs, des chefs des services publics régionaux et des responsables de banques et établissements de microcrédit de la région.

Avec Aps

À voir aussi

Déficit budgetaire Amadou Bâ craint l’aggravation de celui du compte courant en 2018

Réussir Business- Après sa rencontre avec le secteur des microfinances et celui des assurances, Amadou …

Aide publique au développement- Un rapport de l’Uemoa met en exergue les dangers de cette manne financière pour les pays africains

Ouestaf- Les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) ont reçu, durant les trois …