ACTUALITE

La revue de la presse du jeudi 3 septembre- Les quotidiens évoquent des sinistres à Dakar et à Paris

  • Date: 3 septembre 2015

Plusieurs quotidiens traitent en priorité la visite du Premier ministre Mahammed Dionne chez les victimes des intempéries à Dakar et la mort de quatre Sénégalais dans l’incendie d’un immeuble à Paris.

« Le Premier ministre apporte soutien et réconfort », titre Le Soleil, qui annonce « 1,5 milliard de francs CFA pour sécuriser Diokoul », un quartier de la ville de Rufisque, où l’érosion côtière a fait de nombreux sinistrés.

« Le gouvernement n’a pas attendu longtemps pour apporter soutien et réconfort aux populations victimes de la houle survenue dans la nuit du dimanche au lundi », écrit Le Soleil.

Le Témoin Quotidien note que « malgré des postures contestataires, le chef du gouvernement a bravé cette ambiance hostile pour apaiser et rassurer ses interlocuteurs, quant à un soutien des autorités publiques [aux] sinistrés de la furie de la mer ».
Ces derniers « ont étalé leur colère et leurs misères devant le Premier ministre », selon le reporter du même journal.

Le Populaire s’intéresse aux intempéries à l’origine des dégâts engendrés par la mer à Dakar, en donnant la parole à un spécialiste du changement climatique. « La région de Dakar est naturellement menacée par la mer, car étant une presqu’île. Les baies de Hann et de Gorée (…) sont même menacées de destruction ou de disparition si rien n’est fait », avertit l’expert.

L’Observateur et Le Quotidien traitent en priorité l’incendie ayant coûté la vie à quatre Sénégalais, dans la nuit de mardi au mercredi, à Paris.

« Notre drame de Paris », titre le premier journal, qui annonce l’arrestation d’un suspect arrêté à la suite de cet incendie qui serait d’origine criminelle.

Le suspect serait un Algérien âgé de 37 ans, selon L’Observateur. « Mais on reste prudent, ce n’est que le début de l’enquête », rapporte-t-il, au sujet de l’individu arrêté, en citant l’un des enquêteurs.

« Quatre Sénégalais parmi les huit victimes », mentionne Le Quotidien qui, comme d’autres journaux, tient ce bilan du ministère sénégalais des Affaires étrangères.

Le même journal signale, dans un billet inspiré de ce drame, que « depuis quelques mois, le sort s’acharne sur les Sénégalais, qui sont tués de façon criminelle, un peu partout dans le monde ».

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15