Accueil / ACTUALITES / La revue de la presse du mardi 16 juin 2015 : les journaux commentent la réorganisation du PDS

La revue de la presse du mardi 16 juin 2015 : les journaux commentent la réorganisation du PDS

 Les journaux parvenus mardi à l’APS traitent en priorité l’actualité politique marquée notamment par le réaménagement du secrétariat national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), en proie à une fronde dirigée par le député Modou Diagne Fada.

‘’Remaniement du Secrétariat national du PDS : la dream team de Wade pour reconquérir le pouvoir’’, affiche ainsi Walfadjri, qui illustre sa Une avec la photo du secrétaire général national du PDS.

‘’Au moment où son parti traverse une crise avec des rebelles exigeant la réforme du PDS, Me Wade, lui, a jugé nécessaire de remanier le secrétariat national. Un nouveau bureau où Modou Diagne Fada, le chef frondeur, se retrouve comme secrétaire national chargé des questions parlementaires et conseiller de Wade’’, selon Walf.

Le Populaire souligne que Me ‘’reprend en main son parti pour ceinturer et neutraliser les frondeurs’’. ‘’Fada et Cie dans le gouvernement virtuel’’, ajoute le journal.

Pour sa part, L’Observateur constate que Wade ‘’crée un +gouvernement virtuel+ et s’envole pour Paris’’. A travers, cette réorganisation, relève le journal, ‘’il donne des sucettes à Fade et Cie’’.

Mais selon Le Tribune, avec ce réaménagement, ‘’Wade gâte ses fidèles et dégrade Fade et Cie’’. La même publication signale que Oumar Sarr, qui était jusqu’ici, coordonnateur du PDS, est ‘’promu secrétaire général adjoint’’, au moment où les ‘’karimistes’’ (proches de Karim Wade) prennent le pouvoir’’ au sein de la formation libérale.

Cette interprétation semble partagée par Enquête qui titre : ‘’Wade choisit ses hommes’’. ‘’Fada et ses amis noyés dans le groupe des 60’’, constate Enquête qui publie, en même temps, la liste complète du secrétariat national.

Sur le même sujet, Rewmi Quotidien, estime que ‘’Fada impose une réorganisation du PDS’’. ‘’Me Wade chamboule tout’’, titre Rewmi, avant de relever que ‘’les fidèles (sont) maintenus aux côtés du chef’’. Le journal note également que ‘’les frondeurs (sont) dans le secrétariat national’’ nouvellement mis en place.

Le Témoin Quotidien ouvre également sur la politique en publiant une interview avec Bouna Mohamed Seck, membre du Bureau politique de l’Alliance des forces de progrès (AFP) qui estime que ‘’(El Hadji Malick) Gakou et Cie ont trahi l’AFP’’.

M. Gakou, ancien numéro 2 de l’AFP, a récemment annoncé la création de son propre parti, le Grand parti, et sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Il avait été exclu de l’AFP, parti dont il ne partage pas le soutien à la candidature de Macky Sall au prochain scrutin présidentiel.

Sur un tout autre registre, Le Quotidien évoque l’emprunt obligataire de la ville de Dakar pour annoncer que ‘’Khalifa Sall exporte le contentieux’’ à Montréal, au Canada. ‘’L’attitude de l’Etat est politique’’, affirme le maire de Dakar cité par le journal.

De son côté, Sud Quotidien titre sur le scandale des 37 mineurs de Diourbel. ‘’Une jeune qui perd pied’’, écrit Sud, en référence à ces jeunes qui ont arrêtés, le week-end dernier, pour une danse obscène, dans un lieu publique, à Diourbel.

Share This:

À voir aussi

DEGUERPISSEMENT DE LA CITE DES CELIBATAIRES- Les locataires tancent la SICAP et dénoncent le silence de Macky

Derrière le projet de déguerpissement des cités « célibataire » de Sicap Baobabs et Sicap Rue10, se …