ACTUALITE

La revue de la presse du mardi 18 août 2015- La réplique d’Amadou Bâ à Loum et la  » transhumance de Djibo Kâ en exergue

  • Date: 18 août 2015

Les quotidiens dakarois ont mis en exergue ce mardi la réplique du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, aux récentes critiques de l’ancien Premier ministre, Mamadou Lamine Loum, tout en commentant largement la décision du leader de l’Union pour le Renouveau démocratique (URD) de rejoindre la mouvance présidentielle.

Mais c’est le second sujet qui semble passionner le plus les journaux, qui lui consacrent une avalanche de manchettes.
L’Observateur a ainsi choisi de donner la parole à Djibo Kâ, au lendemain de l’annonce de sa décision de rejoindre le camp du pouvoir. ‘’L’heure n’est pas à la parole’’, déclare le leader de l’URD, dont les propos font la une du quotidien du Groupe Futurs Médias (GFM).
Pour Sud Quotidien, derrière cet enrôlement de Djibo Kâ par le leader de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir), Macky Sall, se cache ‘’une stratégie pour affaiblir l’opposition’’.
Le Quotidien semble surpris par la transhumance de M. Kâ, en rappelant que ce dernier préconisait en mai 2012, ‘’une loi pour arrêter la transhumance’’. ‘’C’est un passé récent. Très récent’’, fait remarquer le journal, qui note que ‘’Djibo Kâ viole sa propre loi’’.
Si l’on en croit La Tribune, cette décision de l’ancien ministre sous les régimes d’Abdou Diouf et d’Abdoulaye Wade a comme conséquences de diviser l’opposition et de susciter l’indignation de l’opposition et du Mouvement des forces vives de la nation (M23).
Le chef de cabinet du président Abdoulaye Wade, Pape Samba Mboup s’en indigne également. ‘’Toute sa vie n’a été que calculs. Mais, cette fois, sa calculatrice s’est emballé’’, déclare-t-il dans des propos rapportés par Walfadjri.
Direct Info parle de cette transhumance avec même une bonne d’ironie. ‘’Un +Kâ+ d’école’’, titre le journal, notant que Djibo Kâ a ‘’traversé tous les régimes, de 60 à nos jours’’.
Pour le quotidien Enquête, ‘’la transhumance politique a encore de beaux jours devant elle’’. Selon le journal, ‘’le chef de l’Etat Macky Sall, après avoir mis dans son escarcelle le peuple des assises nationales, est en train de faire le vide autour de l’ancien président de la République Abdoulaye Wade’’.
Sur un autre plan, le Soleil indique que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, a réagi lundi à la sortie de l’ancien Premier ministre Mamadou Lamine Loum.
Selon le journal, lors d’une conférence intitulée ‘’Les constitutions africaines à l’épreuve du développement et de la démocratie : l’exemple du Sénégal’’, M. Loum ‘’avait tenu des propos sur l’état de l’économie sénégalaise’’.
La réponse d’Amadou Bâ à l’ancien chef du gouvernement fait aussi la principale une de Témoin Quotidien.
‘’Amadou Bâ réplique à Mamadou Lamine Loum’’, titre le journal, indiquant que selon le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, ‘’le gouvernement a bel et bien une vision’’.
La manchette de Libération donne une idée de la vigueur de la réplique du ministre de l’Economie. ‘’Amadou Ba taille Loum’’, affiche le journal, expliquant que Bâ ‘’démonte point par point, les affirmations de l’ancien PM’’.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15