ACTUALITE

La revue de la presse du mercredi 3 juin 2015- L’emprisonnement de Thione Seck en exergue

  • Date: 3 juin 2015

 Le placement sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Rebeuss, mardi à Dakar, du célèbre musicien Thione Seck, pour une affaire de faux billets d’un montant estimé à des dizaines de milliards de francs CFA, est au cœur des sujets évoqués par les journaux reçus mercredi à l’APS.

‘’Thione sur scène à Rebeuss’’, indique Le Témoin au quotidien. ‘’Thione entre en scène à Rebeuss’’, souligne Le Populaire qui relève que le juge d’instruction retient cinq chefs d’accusation contre lui : ‘’association de malfaiteurs, détention de signes monétaires ayant cours légal au Sénégal et à l’étranger, tentative d’escroquerie et blanchiment de capitaux’’.

Selon le journal, ‘’ses avocats demandent l’annulation de la procédure pour cause d’irrégularité’’.

Walfadjri évoque ‘’la chute’’ de Ballago qui, relève le journal, ‘’file droit vers la Cour d’assises’’ et encourt la perpétuité.

‘’Les chefs d’inculpation pour lesquels Thione Seck et ses présumés complices sont placés sous mandat de dépôt sont classés au rang de crimes par le code pénal sénégalais, donc justiciables devant la Cour d’assises. L’article 119 alinéa 1 prévoit la perpétuité en de pareils cas’’, écrit Walf.

L’As rapporte les échanges entre Thione Seck et le magistrat instructeur, Samba Sall. Le musicien aurait déclaré : ‘’Ce n’est pas vous qui m’avez mis en prison, c’est Dieu. J’ai 60 ans, 10 enfants dont un très connu, je ne vais pas raconter des mensonges …’’.

‘’Ballago au penc de Rebeuss’’, affiche à sa Une Le Quotidien qui parle de ‘’tragédie’’. ‘’Quelle tragédie ! En se réveillant ce matin (mercredi) en prison, Thione Seck, placé sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, blanchiment de capitaux, a sans doute peser et sous peser (….) les décisions qu’il aurait du prendre pour éviter cet épisode funeste dans sa longue et riche carrière’’, souligne le journal.

‘’Aujourd’hui, Ballago est au cœur d’une affaire qui tourmente le Sénégal qui a longtemps salué la rigueur et l’intégrité d’un homme qui n’a pas hésité à se mettre à dos certains membres de sa famille pour des questions de principe’’, ajoute Le Quotidien.

Mais, selon le journal, ‘’l’affaire Thione Seck (…) dévoile les faiblesses d’une société qui ne s’interroge jamais sur l’origine de la fortune de certains concitoyens acquise de façon exponentielle. Et sans justificatifs de revenus licites’’.

En matière de bonne gouvernance, Le Soleil rapporte ces propos du chef de l’Etat, affirmant que ‘’la corruption sera combattue sans relâche’’. Macky Sall s’exprimait à Dakar, à l’occasion d’une rencontre sur le renforcement de l’Etat de droit et la lutte contre la corruption en Afrique.

Pour Sud Quotidien, ‘’Macky Sall est en croisade contre les délinquants’’. Il a déclaré que  »ce ne sont pas les sirènes et les chimères qui vont arrêter ce combat. Je veux que ça soit très clair’’.

Sur le même sujet, Le Populaire écrit : ‘’Macky Sall lâche l’IGE (l’Inspection générale d’Etat) aux trousses des +corrompus’’.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15