ACTUALITE

La revue de la presse du mercredi 9 septembre 2015- Les quotidiens intéressent toujours à SénégalAir et au procès Habré

  • Date: 9 septembre 2015

La disparition de l’avion de Sénégal Air et le procès de l’ancien chef de l’Etat du Tchad, Hissein Habré, sont au cœur des sujets évoqués par les journaux reçus mercredi à l’APS.

L’Observateur livre les ‘’premiers résultats des recherches de l’avion HS 125’’ et titre : ‘’Les indices crash du faux’’.

‘’Le Sénégal est déterminé à élucider la disparition de l’avion HS125. Si la thèse du crash est presque officielle, les recherches elles sont encore infructueuses’’, écrit L’Observateur qui signale que la zone de recherches a été élargie.

Au sujet des opérations de recherches, Le Témoin au quotidien constate que les pêcheurs sénégalais ’’sont oubliés’’. Et pourtant relève le journal : ‘’depuis l’indépendance de notre pays, il y a eu plusieurs crashes d’avions au large de nos côtes. Et à chaque fois, les pêcheurs pêcheurs ont toujours été les premiers à localiser les épaves ou les corps des victimes’’.

‘’Mieux, ils n’ont pas manqué d’aider les sapeurs pompiers ou les plongeurs de la marine à repêcher les corps ou à récupérer les débris’’, relève le journal.

Il ajoute : ’’A cause du mauvais temps, les pêcheurs n’ont pas bravé la mer. De fait, il y a fort à parier que si jusqu’ici l’épave et les corps n’ont pas été retrouvés, c’est parce que nos braves pêchers ne sont pas partis en haute mer’’.

Dans le cadre de l’enquête sur la disparition de l’aéronef, ‘’le directeur général de l’ANACIM (Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie) et des responsables de l’Agence pour la sécurité de la navigation en Afrique et Madagascar (ASECNA )(ont été) cuisinés’’, selon L’AS.

Le journal note qu’à peine installé, le Bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), annoncé lundi par le ministre du Tourisme et des Transports aériens Maïmouna Ndoye Seck a entamé les auditions des personnalités dont la responsabilité peut être mise en cause dans le crash de l’aéronef (…)’’.

‘’La brigade mixte constituée de la police de l’Aéroport Léopold Sédar de Dakar et de la gendarmerie des transports aériens ont cuisiné hier (mardi) le directeur général de l’ANACIM…et le représentant du directeur général de l’ASECNA’’, écrit L’As.

Le journal s’intéresse aussi au procès de Hissein Habré et souligne qu’au deuxième jour, l’ancien président tchadien ‘’’écoute stoïquement les atrocités qu’il aurait commanditées’’.

‘’Le regard droit, correcteurs teintées sur le nez, raide comme un piquet, tout de blanc vêtu, sempiternel turban autour de la tête, les deux coudes sur le fauteuil +ministre+, encadré par trois éléments pénitentiaires d’interventions (EPI) (….), l’ancien président tchadien (….) était calme hier’’, rapporte L’As.

D’où ce titre du journal Le Quotidien : ‘’Habré baisse la tension’’. Et ce journal de noter que l’enquête de personnalité décrit Hissein Habré comme ‘’un personnage généreux et affable’’.

en solitaire, le journal Le Soleil évoque la visite du chef de l’Etat sénégalais au Portugal en titrant : ‘’Macky Sall magnifie les liens séculaires entre les deux pays’’.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15