ACTUALITE

La revue de la presse du vendredi 17 juillet 2015- l’arrestation de journalistes et la célébration de la Korité au menu

  • Date: 17 juillet 2015

Le deuxième retour de parquet pour les journalistes de L’Observateur et de Le Quotidien, la célébration de la Korité ou Aïd El Fitr dans la division sont les principaux sujets au menu des quotidiens reçus vendredi à l’APS.

Le directeur de publication de L’Observateur, Alioune Badara Fall, le journaliste Mamadou Seck, doivent être entendus par le procureur à propos d’un article écrit le 8 mai et qui revenait en détails sur le schéma de l’envoi de 2100 soldats sénégalais en Arabie-Saoudite.

Le directeur de publication du journal Le Quotidien, Mouhamed Guèye doit être interrogé dans le cadre de la publication du procès-verbal d’audition de Thione Seck, en détention préventive dans
une affaire de faux billets

L’Observateur qui annonce un deuxième retour de parquet pour les trois journalistes titre : ‘’L’arme de la terreur’’. ‘’Même si le parquet a déjà transmis son réquisitoire introductif, le choix du juge d’instruction n’est pas encore été définitif. Le magistrat du deuxième cabinet est en pôle position. Une situation qui retient encore’’ les journalistes en ‘’otage’’, selon le journal qui signale que le chef de l’Etat a réuni ‘’sa task-force’’ sur cette affaire.

Pour Le Quotidien, ‘’l’Etat vote le code de la dictature’’. ‘’On ne comprend pas le jeu du parquet. 72h de garde à vue pour deux directeurs de publication et un Grand reporter mis dans une cave comme de vulgaires délinquants. Scandaleux ! La traque aux sources annonce une volonté de mettre fin à un type de journalisme qui tire l’essence de son existence dans la publication d’infos confidentielles. Pari perdu d’avance’’, note le journal.

Il ajoute : ‘’A travers ces actes qui violent la démocratie et la liberté d’expression, l’Etat montre qu’il préfère voter le code de la terreur. De la dictature. Mais, la presse restera libre et protégera ses sources’’.

Le quotidien Enquête s’intéresse aux ‘’dessous d’une traque’’ en relevant que cette affaire qui date de plus de trois mois ‘’a été subitement réactivée’’. ‘’Nous savons que l’armée avait déposé une plainte, à la suite d’un conseil de sécurité au cours duquel les autorités s’étaient plaintes de l’article incriminé de L’Obs’’, écrit le journal.

Selon Enquête, l’on s’acheminerait vers une ‘’décrispation’’.Des sources dignes de foi indiquent que les journalistes ‘’devraient bien quitter l’univers glauque de la cave du Palais de Justice où ils passent la journée depuis 48h pour retrouver la liberté’’.

La célébration, dans la division, de la fin du ramadan est aussi au cœur du menu des quotidiens. Ainsi Le Populaire titre : ‘’Encore la lune de la discorde’’. La famille omarienne, celle d’Abass Sall, les Ibadous, entre autres, célèbrent la Korité aujourd’hui’’, selon le journal.

Pour Sud Quotidien : ‘’La lune divise encore le Sénégal’’.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15