ACTUALITE

La revue de la presse- La menace terroriste et le match Sénégal-Madagascar en exergue

  • Date: 17 novembre 2015

La menace terroriste et le match retour Sénégal-Madagascar comptant pour la qualification au deuxième tour de la coupe du monde 2018, sont entre autres sujets traités par les journaux parvenus mardi à l’APS.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo répondant aux révélations de l’hebdomadaire ’’Jeune-Afrique’’ sur les menaces des djihadistes sur le Sénégal s’est voulu très clair, lundi, en marge de la réunion nationale portant sur les préparatifs du Magal 2015 .
’’Le Sénégal n’est pas à l’abri d’une quelconque surprise’’, a dit Diallo dont les propos ont été rapportés par Le Populaire et d’autres journaux dont Le Témoin quotidien et Sud quotidien.

Parlant du terrorisme, Abdoulaye Daouda Diallo a déclaré : ’’C’est une question qui touche tout le monde et le Sénégal n’est naturellement pas à l’abri d’une quelconque menace à l’image de tous les autres pays’’.

Se prononçant sur la question de l’interdiction du port du voile intégral au Sénégal, il a ajouté : ’’Ce n’est pas une question de religion. C’est beaucoup plus une question de sécurité nationale .Nous sommes tous des musulmans. Nous sommes des pratiquants’’.

’’Nous ferons de sorte que l’interdiction du voile intégral soit intégralement appliquée’’, a-t-il encore déclaré dans Sud quotidien, tout en précisant que cette mesure n’est pas destinée à ’’affaiblir’’ l’islam.

’’Pourquoi Macky Sall a interdit la burqa ?’’, s’est interrogé L’Observateur à sa une. Le journal croit savoir les motivations profondes qui ont amené le président Macky Sall à vouloir interdire le port du voile intégral au Sénégal.

En effet, selon L’Obs, c’est à la suite de moult briefings et simulations que le chef de l’Etat sénégalais s’est finalement résolu à suivre les fortes recommandations des forces de sécurité qui ont travaillé sur le sujet pendant de semaines.

En plus, écrit L’Observateur, il a été expliqué à Macky Sall que la prévention contre le terrorisme nécessite l’identification de tous les citoyens à tous les niveaux .Or, le port du voile intégral est ’’une entrave’’ à la prévention du phénomène, ajoute le journal.

Au sujet de la lutte contre le terrorisme, Le Témoin quotidien note dans un éditorial que ’’la décision prise tout seul comme un grand par le président de la République de placer son mandat de deux ans au Conseil de sécurité des Nations –Unies sous le signe de la lutte contre le terrorisme est malheureuse, assurément, en plus d’être une source de danger pour notre pays’’.

Le journal estime que ’’Macky Sall entraine le Sénégal dans un très dangereux engrenage’’, en se présentant comme le meilleur allié des présidents américains et français dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest.

L’autre sujet mis en exergue dans la parution des journaux du mardi est le match Sénégal-Madagascar comptant pour la qualification au deuxième des éliminatoires de la coupe du monde 2018.

’’Le jeu, l’autre enjeu’’, souligne Le Quotidien selon qui au-delà d’une victoire qui devrait les propulser à la phase de poules, ’’les Lions devraient aussi rassurer quant à la qualité de leur jeu’’.

Le journal Enquête écrit que le Sénégal a juste besoin de préserver ses cages, et à défaut de gagner pour passer en phase de poules des éliminatoires du mondial 2018 avec le match nul (2-2) à Madagascar.

’’La peur a donc changé de camp. Ce sont les Malgaches qui doivent craindre pour leur sort. Eux qui étaient si proches d’un exploit après leur deux buts d’avance, sentent désormais le souffle d’un arrêt de parcours’’, ajoute le journal.

Le journal L’As estime qu’un match nul et vierge suffit aux Lions pour s’ouvrir les portes des phases de poule alors que pour Walfadjri, ’’’Les lions (sont) dos au mur’’.

Les joueurs qui ont besoin d’une victoire ou d’un match nul et vierge, ne négligent aucun dénouement pour se qualifier au tour prochain de ces éliminatoires, assure Walf qui relève que les Lions se sont préparés à la série des tirs aux buts pour se qualifier même si les Sénégalais n’attendent d’eux que la victoire sur le terrain.

’’Dakar n’est pas Tana !’’ s’exclame Rewmi quotidien, indiquant que tout faux-pas est strictement interdit pour les poulains d’Aliou Cissé. ’’Allier buts et manière est une chose. La mettre en pratique est un défi que les Lions sont appelés à relever’’, écrit Libération.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15