ACTUALITE

La revue de la presse- la sortie de Baidy Agne contre la pression fiscale au menu de la presse quotidienne

  • Date: 15 décembre 2015

Dakar, 15 déc (APS) – La dénonciation de la pression fiscale par le président du Conseil national du patronat (CNP, Baïdy Agne, lors des assises de l’entreprise, est l’un des sujets en exergue dans les quotidiens reçus mardi à l’APS.

’’Harcèlement fiscal de l’Etat au patronat : Baïdy Agne apostrophe’’ le ministre de l’Economie, souligne Le Témoin quotidien.

’’Derrière la fanfaronnade d’un budget jamais atteint de 3022 milliards, la majorité de l’opinion ne savait guère que plus de la moitié de l’argent (57%) devait venir de recettes fiscales et douanières tirées des entreprises’’’, écrit le journal.

’’C’est pourquoi, relève la publication, profitant des Assises de l’entreprises, le président du Conseil national du patronat (CNP), Baïdy Agne, s’en est ouvertement pris au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.’’

Le Témoin souligne : ‘’Sans mettre de gants, le patron des patrons a fait savoir que les chefs d’entreprises sont inquiets d’autant que certaines collectivités locales ont augmenté de ….500 % les taxes municipales appliquées aux entreprises’’.

Pour Le Quotidien, ‘’le CNP (est) en guerre contre les taxes multiples’’. ‘’Après les collectivités locales elles-mêmes, c’est au tour des patronats sénégalais de dénoncer les conséquences de l’Acte 3 de la décentralisation. Hier, les assises de l’entreprises ont servi de tribune au président du CNP pour demander la fin des taxes abusives’’.

Sur le même sujet, L’As titre : ‘’Les entreprises soumises à une forte pression fiscale, le patronat fait le procès de l’Etat’’.

’’Le président du CNP s’inquiète de la décision de l’Etat de fixer dans le budget 2016, des objectifs de hausse de recettes et de recouvrement d’impôts directs de 9,41%, ce qui peut plomber les entreprises. Il dénonce aussi les innombrables taxes des collectivités locales au détriment des entreprises’’, écrit L’As.

D’autres journaux s’intéressent à la décision de l’IPRES de suspendre la mensualisation des pensions de retraites suite à une grogne des retraités. ’’L’IPRES décante la situation’’, selon Sud Quotidien qui annonce que la direction générale de l’IPRES ’’a suspendu’’ la mesure contestée jusqu’à ’’nouvel ordre’’.

Pour Walfadjri, ’’L’IPRES ravale sa mesure’’.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15