Accueil / ACTUALITES / La revue de la presse- Le sommet UE-Afrique sur la migration et d’autres sujets en vedette

La revue de la presse- Le sommet UE-Afrique sur la migration et d’autres sujets en vedette

Les quotidiens parvenus jeudi à l’APS se font l’écho des positions exprimées par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, sur les questions de migration, dans le cadre du Sommet réunissant l’Union européenne et les pays africains, à La Valette, capitale de Malte.

Les quotidiens traitent aussi d’autres sujets, parmi lesquels la désignation des « meilleurs sportifs » 2014-2015 dont le palmarès a été établi par l’Association nationale de la presse sportive (ANPS) du Sénégal, sans compter divers autres points d’actualité.

A La Valette, Macky Sall, également président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a proposé « une approche concertée » sur la migration, rapporte le quotidien national Le Soleil. Il note que cette position se base sur le refus de la stigmatisation et le respect des droits humains des migrants.

« Le président Macky Sall a, au nom des 15 pays membres de la CEDEAO, invité les dirigeants africains et européens à avoir +une approche globale, durable et concertée+ de la migration, pour +maîtriser+ les flux de migrants (…) », écrit ce journal.

« Les dirigeants européens, qui prônent la mise en place de centres de rétention en Afrique pour les fils du continent privés de droit d’asile, doivent se raviser. Le président en exercice de la CEDEAO, Macky Sall, n’est pas enchanté par une telle volonté », relève de son côté le journal Le Quotidien.

Le chef de l’Etat sénégalais « parle d’+examen sérieux+ de +cette question sensible+ et brandit la politique de libre-circulation des biens et des personnes de la CEDEAO mise en place depuis 1970 », ajoute Le Quotidien. « Les Africains ne seront pas là pour la charité », prévient Macky Sall dans des propos repris à la Une de Sud Quotidien.

Outre ce sujet, les quotidiens traitent aussi du palmarès 2014-2015 de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS) du Sénégal, qui a désigné « meilleurs sportifs » de l’année écoulée, les Lionnes du basket-ball, footballeurs Sadio Mané et Ibrahima Sory Keïta, ainsi que le lutteur Bombardier.

« Sadio Mané a été élu hier (mercredi) Ballon d’or sénégalais (BOS) par la presse sportive du Sénégal. Sur le plan local, Ibrahima Sory Keïta a été plébiscité. En lutte, Bombardier reste le roi et l’équipe nationale féminine de basket, qui est revenue de Yaoundé avec le trophée de l’Afrobasket, a remporté le titre de meilleur sportif de l’année 2014-2015 », résume Walfadjri quotidien.

Loin de ces sujets, le quotidien L’As fait état d’un vaste mouvement dans la Police sénégalaise, dont le nouveau directeur général a procédé à une réorganisation des Renseignements généraux et des « postes stratégiques ». « Un mois après son arrivée à la tête de la Police nationale, écrit le journal, le commissaire Oumar Maal, dans le souci d’imprimer ses marques, a secoué le cocotier ».

Grand Place évoque un « séisme » dans le milieu du showbiz, avec l’arrestation de l’animatrice de télévision Aïda Patra. « Alpaguée une première fois dans une maison close (…) » dakaroise, en même temps que d’autres filles, elle avait bénéficié d’une libération « quelques minutes après », renseigne ce journal.

« Moins d’une semaine après cette première arrestation, Patra a été une nouvelle fois interpellée par des éléments de la police, dans la zone de Ouakam. Les faits se sont passés dans la soirée de mardi », rapporte Waa Grand Place.

L’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) « a surpris l’animatrice et une de ses copines en train de fumer des joints » de yamba, dans un fumoir des Mamelles dont le propriétaire a pris la fuite, précise Libération.

Aïda Patra « ne se doutait pas que les policiers de la Sûreté urbaine qui l’avaient arrêtée et libérée continuaient à la filer. Et avaient passé le mot aux limiers de l’OCRTIS qui prirent le relais. Leur filature a été payante », écrit L’Observateur.

Si l’on en croit le quotidien Enquête, Aïda Patra, de son vrai nom Astou Kane, « sera présentée au procureur ce matin’, jeudi.

À voir aussi

Nigeria: au moins 50 morts dans un attentat-suicide visant une mosquée

Par RFI Au Nigeria, c’est une mosquée qui a été visée ce mardi matin par une attaque. …

2eme partie de l’itw de Mbagnick Diop sur les ‘’ALA’’ ‘’Akon a bel et bien été nominé’’

Dans cette partie de l’interview du président du Meds, lors du ‘’Grand Oral’’ de Rewmi, …